AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Le retour des Baladins [Zacharie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré
avatar


Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré

Nombre de messages :
37
Localisation :
Plaines

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Diseuse de Bonne Aventure

MessageSujet: Le retour des Baladins [Zacharie]   Ven 14 Aoû - 11:31


    La Troupe des Carpates aurait dû parvenir à Camelot depuis plusieurs jours déjà. Ils avaient pourtant décidé de planter leur campement bien avant leur arrivée, lorsque l’un de leurs membres, Edwin de Cors, fut grièvement blessé par des bandits. L’état du conteur ne lui permettant pas de voyager, la petite Troupe avait résolue de s’arrêter, patientant jusqu’à ce que leur compagnon retrouve ses forces. Ils avaient marchandé au mieux leurs dernières pièces, récupérant de quoi vivre encore quelques jours. Par chance, une foire de marchands se tenait à l’Ouest des plaines qui les séparaient de Camelot. Là-bas, les Carpates avaient pu prodiguer leurs arts. Les spectateurs n’étaient pas nombreux, mais ce fut suffisant.

    Le camp des Carpates était alors bien silencieux. Le soir ne s’était pas encore abattu sur les alentours, la lumière orangée de l’après-midi mourant conservait ses droits. Ysatis s’était faite guidée, depuis la foire des plaines jusqu’ici, par un marchand d’étoffes. Bavard et enthousiasme, il avait su lui tenir compagnie sur le chemin tout en guidant son cheval. La diseuse de bonne aventure, confiante, ne s’était tenue qu’à la crinière du cheval durant le trajet, laissant les rênes au marchand. Ils n’étaient pas seuls, bien sûr. La famille du négociant étaient avec eux (l’un des enfants s’était d’ailleurs pris d’amitié par Ysatis, fasciné semblait-il par ses yeux d’un bleu trop pâle).
    Le groupe arriva jusqu’au campement des Carpates. Malgré la demande sincère d’Ysatis de rester pour un repas certes frugal, la famille fit ses adieux et prit une autre direction. Une fois seule, Ysatis écouta attentivement pour déceler la moindre trace de l’un de ses compagnons. Le vent seul lui répondit, lourd et paresseux. Elle n’avait croisé aucun Carpate de la journée. Mazareth et Livia s’étaient produit dans une autre partie de la foire, Zacharie était sans doute avec eux. Quant à Edwin… un véritable courant d’air, ces derniers temps. Elle le soupçonnait de l’éviter. C’était même une certitude.

    Ses pieds, sanglés dans des chausses confortables qui semblaient ne jamais vouloir s’user, glissèrent à terre. Son cheval secoua la tête, pressé d’enlever tout le cuir et le métal qui l’entravaient. Guère besoin de prudence lorsqu’il s’agit de se rendre à l’enclos, le fier cheval s’empressant d’y trottiner.
    La voyante prit soin de refermer la barrière de l’enclos avant de commencer à retirer le harnachement de l’animal. Lequel, trop heureux de pouvoir se détendre, ne bougea pas une oreille. Elle procédait cette fois avec précaution, faisant glisser ses mains jusqu’au pelage de l’animal pour enlever le harnais, puis la selle. Le tapis de lin, sous celle-ci, était humide. Peut-être bien que, si elle parvenait à coincer Edwin dans la soirée, le picte accepterait d’aller baigner le pauvre cheval dans une rivière. Une bonne chose, pour l’animal comme pour l’homme.

    Quelques tapes sur le flanc de l’animal, et celui-ci sut qu’il était libre. Sans demander son reste il s’éloigna en trottinant, balançant la tête de droite à gauche. Sous le son des pas lourds de l’étalon, Ysatis décela autre chose. Elle posa le harnais sur la barrière avec précaution, tendant l’oreille.


    _ Il y a quelqu’un ?

    Ce n’était peut-être que le vent. Mais, c’était plus fort qu’elle ; sans la vision, Ysatis devenait méfiante et soucieuse de tout. Ce pouvait, après tout, être n’importe qui. Quelqu’un qui ne s’était pas encore annoncé.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] • Liens • Rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré
avatar


Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré

Nombre de messages :
37
Localisation :
Plaines

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Diseuse de Bonne Aventure

MessageSujet: Re: Le retour des Baladins [Zacharie]   Dim 16 Aoû - 16:57

Son visage retrouva sa douceur aussitôt que la voix de Zacharie lui parvint. Bien sûr, ce n’était pas son genre de tergiverser ou de s’excuser inutilement. Au début, il n’y eut aucune réponse. Du bout des doigts, elle vérifiait qu’il ne manquait rien à la selle et au harnais, pensive. L’étalon, à quelques mètres, continuait de se dégourdir les pattes entre deux mâchonnements de l’herbe grasse.

_ Des conseils…, répéta-elle enfin, pensive.

Cacher ses inquiétudes, en une fraction de seconde. Dissimuler également le fait qu’elle n’avait pas plus de certitudes que lui. De quelle aide pouvait-elle bien être ? Ces temps-ci, elle ne savait qu’avoir peur et redoutait le moment où ses angoisses prendraient le pas sur son bon sens. Faire demi-tour. Jamais. Leur survie dépendait de Camelot. Dans le même temps, cette ville causerait leur perte. Elle le savait. Proposer à Edwin de fuir de son côté, pour quelques mois ? Il refuserait. Et quand même accepterait-il de s’éloigner, quelle assurance avaient ses compagnons qu’il resterait en vie, sauf ?
Cette situation, toujours plus tendue, avait rendu certains membres de la troupe plus moroses que d’habitude. Mazareth et Livia étaient peut-être les moins touchés. Livia avait eut une frayeur dans les bois, mais son caractère enflammé l’empêchait de s’arrêter à ce genre de mésaventure ; elle profitait des moments heureux sans peur du lendemain. Mazareth la surveillait, et c’était un travail qui occupait tout son temps et son esprit. C’était déjà ça, tous deux n’avaient pas à craindre l’avenir outre mesure.

La barrière de bois se replaça presque d’elle-même, lorsque Ysatis sortit de l’enclos. Elle noua entre un piquet et le portail d’ouverture une solide corde. Ils avaient tout leur temps, semblait-il. Edwin profitait de son corps en voie de guérison. Quant à Mazareth et Livia, ils avaient pris l’habitude de traîner à la foire des marchands. Merlin seul sait ce qu’ils y faisaient. A écouter les récits fous des marchands, à profiter du folklore effrayant de la région. Ils revenaient chaque fois avec des histoires à en perdre la tête, et un sourire jusqu’aux oreilles. Sans doute l’atmosphère de poussière, de couleurs et de chaleur humaine de la foire leur convenait-elle. Elle leva la tête vers le ciel, percevant dans l’air une odeur humide et terreuse qui annonçait un orage prochain. Ses yeux étaient toujours inerte ; soudain éclairés par la lumière du crépuscule, ils avaient quelque chose d’effrayant. Puis son air d’étrange sérieux redevint doux.


_ Tu envisages de reprendre la route ?

C’était plus une affirmation qu’une question. Elle aurait voulu retarder cette discussion le plus longtemps possible.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] • Liens • Rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré
avatar


Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré

Nombre de messages :
37
Localisation :
Plaines

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Diseuse de Bonne Aventure

MessageSujet: Re: Le retour des Baladins [Zacharie]   Lun 17 Aoû - 20:58

Il avait raison. Bien sûr. Une fois les forains partis, ils n’auraient plus aucun public. Ses plaines redeviendraient silencieuses, et les vivres dont ils disposaient à cette heure ne les feraient subsister que quelques jours ; qui plus est il fallait mieux nourrir les chevaux où ils ne passeraient pas l’hiver, et leurs roulottes se présentaient en bien mauvais état également. L’une des roues de la première lâcherait prochainement, et quant à la seconde… Elle acquiesça à l’annonce de son compagnon, silencieuse. Sa joue se creusa, signe qu’elle contractait sa mâchoire pour se retenir. Elle s’appuya sur la barrière, réfléchissant à toutes les possibilités qui s’offraient à eux, écoutant les chevaux vivre tranquillement, attendant que l’air se rafraichisse encore un peu, signe de la nuit proche. Quelques minutes seulement. Elle sentit la chaleur rassurante mourir sur son visage, et bientôt la lumière devint grise. Au moment précis où l’un des chevaux, ayant pris peur à cause de l’envol groupé d’oiseaux, donnait un coup de sabot sur la barrière qui fit se reculer Ysatis, celle-ci retrouva la vue. Le souffle coupé, elle papillonna des yeux quelques secondes, se laissant bercer par le soulagement bien connu. Enfin, lorsque ses yeux nouvellement retrouvés s’habituèrent au manque de lumière, elle tourna les talons pour se diriger vers le feu.

Zacharie avait fait un travail rapide et soigné : le feu durerait toute la nuit sans avoir besoin de beaucoup de bois. Il n’était pas énorme, mais suffisant pour réchauffer leur repas. Elle observa son compagnon un long moment, avant de signaler sa présence. Il finissait de préparer le feu, attentif à sa tâche, et cette vision la fit sourire sans qu’elle sache pourquoi. Tellement d’épreuves, tellement d’années. Et ils étaient toujours là… Quel que soit ce qu’il y avait à affronter à Camelot, ils le feraient fièrement, ensemble. Pour protéger l’un des leurs. Cette certitude rendit son sourire plus triste, puis elle le cacha aussitôt en s’avançant vers le feu.

_ Sur ce qui nous attend là-bas, sur ce qui attend Edwin, je ne peux rien te dire de plus. Seulement… que rien ne pourra le protéger. Nous pourrions l’envoyer à l’autre bout du royaume ou l’empêcher d’aller jusqu’à Camelot, le résultat serait le même. Certaines choses arrivent, parce qu’elles le doivent. Mais leur issue n’est pas écrite.

Elle s’approcha un peu plus pour finalement s’asseoir près de son ami. La main de la voyante se posa sur son épaule, son regard se fit plus doux.

_ La menace n’a même pas encore de visage.

Un sourire. Véritable. Amical et tendre. Que Zacharie était peut-être le seul dont elle faisait profiter, sans même qu'elle s’en rendre compte.

_ Et il n’y rien que nous ne puissions vaincre pour sauvegarder l’un des nôtres, n’est-ce pas ?

Etait-elle convaincante ? Elle essayait avec rage, du moins. Il le fallait. Elle avait besoin de croire que cette chose, cet homme ou femme, cette maladie, cet accident, une fois bousculant la vie d’Edwin, pourrait être vaincu. Si la rencontre était inévitable, la possibilité restait toujours d’anéantir cette chose qui attentait à la vie de leur ami. Ensuite, ils repartiraient. Tous. Vers ailleurs, sans passé ni crainte de l’avenir. Imaginer ce voyage prochain, vers le sud pourquoi pas, parvenait presque à lui réchauffer le cœur.

__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] • Liens • Rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré
avatar


Troupe des Carpates | Garde-fou Attitré

Nombre de messages :
37
Localisation :
Plaines

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Diseuse de Bonne Aventure

MessageSujet: Re: Le retour des Baladins [Zacharie]   Jeu 27 Aoû - 15:50

Vous n’imaginez pas combien son rôle, au sein de la petite troupe, était parfois difficile. Certes, aucun des autres membres n’avait véritablement besoin d’elle pour résoudre des conflits ou réfléchir à un problème, c’est un fait. Lorsque, cependant, elle était détentrice d’un secret, et qu’on lui demandait des conseils qui impliquaient la trahison de cette information, la situation se compliquait nettement. C’était précisément ce qui était en train d’arriver. Elle percevait nettement la résolution de Zacharie de tirer cette affaire de danger au clair, mais comment le tempérer ? Ysatis ne pouvait évidemment pas lui parler du passé d’Edwin, de la vision qu’elle avait eut de ses tortures et la motivation de ses bourreaux. Impossible. Même à Zacharie. Elle ne pouvait pas trahir un ami pour un autre. Et pourtant, l’un des deux ici présent semblait décidé à s’expliquer avec Edwin. Le conteur pourrait se braquer, croire qu’Ysatis l’avait trahit ou, pire, s’enfuir. Il en était bien capable.

La diseuse de bonne aventure se recula, prenant place sur l’un des larges rondins de bois disposés autour du feu. Son châle glissa légèrement sur ses épaules, signe que ses pensées étaient ailleurs. L’affaire devenait difficile. C’était elle qui partageait ses angoisses, aussi troubles soient-elles, elle encore qui souhaitait plus que tout que Zacharie s’en désintéresse. Qu’il oublie, simplement, pour un temps. Les choses arriveraient, elles le devaient. Si Edwin ne se laissait pas rattraper par son passé maintenant, entouré de ses compagnons, près du Roi et des murailles de Camelot, alors peut-être serait-ce à la saison prochaine, lorsqu’il serait seul et démuni. La suite des paroles de son compagnon semble faire naître un début d’agacement chez la jeune femme, ce qui était rare. Aussitôt voilé cependant, puisqu’elle reprenait une expression apaisante. Sa voix, pourtant, tremblait légèrement, comme sous le coup d’une colère contenue.


_ Au risque qu’il se sente coupable ? Il pourrait s’enfuir avec l’idée de nous protéger.
Elle ferma les yeux une seconde. L’obscurité soudaine sembla lui remettre les idées en place.
_ J’ai partagé avec toi ma vision, pour éviter ce qui peut l’être ; nous protéger autant que possible. Mais, lui demander de nous dire qui, ou quoi, est à combattre, ce serait le torturer inutilement. Il affrontera ses démons lorsqu’il se sentira prêt, assez fort pour cela… comme nous le faisons tous.

Quelle ironie. Vouloir protéger Edwin, non pas de son ennemi juré, mais de ses propres compagnons, et de lui-même. Lui laisser le plus de temps possible, en paix, pour décider comment combattre les démons de son passé.

_ Et quel mal y a-t-il… à ne pas connaître son adversaire ? C’est peut-être mieux ainsi, la peur est différente.

Sa voix s'était brisée, elle regardait ailleurs.
Mais, bien sûr, Zacharie agirait selon son intuition et ses propres réflexions. Il écoutait son amie depuis toujours, c’est vrai, mais au fond, elle ne faisait pas véritablement le poids face à l’instinct.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] • Liens • Rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour des Baladins [Zacharie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour des Baladins [Zacharie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes :: 
Hors-Jeu
 :: • Archives • :: Partie II
-