AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Jeu 20 Aoû - 10:21


    Encore une belle journée à passer sous ce qui était devenu son arbre. Arod avait déjà mangé tout ce qu'il y avait à manger autour du tronc et c'était donc éloigné de quelques pas. Quand à Edwin, son environnement proche était parsemé d'écorce de bois de de figurine de tailles et de formes diverses. Le conteur achevait une tête de cheval tout en murmurant un air qui lui passait par la tête.

    Le Pictes rongeait son frein depuis plusieurs jours déjà et il allait bientôt arriver au point de non retour, certes il avait de la patience mais tout avait une limite. Combien de temps encore resteraient-ils ici pour lui ? Combien de temps encore devrait-il attendre pour pouvoir aller à la foire ? Une nuit c'était déjà écoulé depuis leur [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] avec Ysatis, Mazareth et Livia. Le conteur ne savait pas si Ysatis avait réussi à parler à Zacharie pour la simple et bonne raison que notre homme avait prit l'habitude de choisir ses pas pour éviter la jeune femme. Oh ! Ce n'était pas vraiment elle qu'il évitait mais plutôt ses visions, il avait déjà bien assez de ses pensées et pressentiments pour se morfondre durant ses heures de solitude. A vrai dire il évitait tout le monde en ce moment, peu être que s'il disparaissait peu à peu du champ de vision des Carpates leur séparation serait plus facile ... et s'il n'y avait pas séparation il serait toujours temps de se justifier.

    Edwin acheva sa sculpture d'un coup de couteaux théâtrale et observa le résultat d'un œil distrait. Quelques secondes plus tard la tête de cheval alla retrouver ses compagnons achevés. Le camp était calme, étant installé en lisière de clairière le Pictes n'avait qu'à tourner la tête vers la droite pour voir qu'il n'y avait pas grand monde à l'horizon. Il étira ses jambes engourdis par ces longues heures passés assit adossé à un tronc, puis dans un soupir, il leva son visage vers le feuillage. Edwin observa le jeu de lumières auquel se livrait les rayons du soleil et les feuilles pleines de vie de l'arbre. Ce spectacle l'entraina vers d'autre horizon en quelques secondes et bientôt tout ses préoccupations ne furent qu'un mauvais souvenir.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."


Dernière édition par Edwin de Cors le Mar 25 Aoû - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Ven 21 Aoû - 17:08

    Dans le mouvement des feuilles, l'espace d'un instant, Edwin avait cru voir se dessiner une étrange créature ailée et il n'en fallut pas plus pour que son esprit parte dans l'Univers qu'il connaissait par cœur : celui de son imagination. Notre conteur était en pleine réflexion sur le comment du pourquoi le ciel était bleu lorsque un léger choc le tira de sa rêverie. L'homme baissa brusquement son visage vers la figurine qui avait atterrit sur ses genoux avant de glisser jusqu'au sol. Encore un peu perdu dans ses pensées il en vint à se demander, l'espace d'une seconde, comment un arbre pouvait faire un fruit aussi bizarre. Mais cette question fut balayer par une voix familière.

    Edwin leva un regard embrouillé vers Zacharie et finit par sortir définitivement de sa rêverie. Aussitôt ses yeux s'animèrent d'un éclat vivace et ses lèvres s'étirèrent en un sourire.

      " En rassemblant toutes celles qui sont là je pense que tu en auras au moins la moitié. "


    Et il exagérait à peine en disant cela. Depuis le temps qu'il sculptait tout ce qui lui passait entre les mains. Notre conteur était moyennement heureux de tomber ainsi sur le chef de la troupe, cela m'était à plat ses tentatives d'esquives qui jusqu'à présents avaient assez bien fonctionné. De plus, d'un regard vers le camp il put constater qu'il n'y avait personne d'autre dans le camp ... par forcément une bonne chose. Mais après tout Zacharie n'était pas obligatoirement là pour le passer à la casserole ... enfin tout dépendait de ce qu'avait pu lui dire Ysatis. Edwin préféra donc partir du principe que c'était une visite de courtoisie peu être dans le but de mettre fin à cette convalescence forcé, c'est pourquoi il ne tarda guère à répondre à la question.

      " Je me porte comme un charme. "


    Edwin se pencha légèrement sur un côté pour voir si son interlocuteur regardait quelques choses de précis mais cela n'avait pas l'air d'être le cas. Le Pictes décida alors de se remettre debout ce qui fut un peu plus fastidieux que prévu. Rendu encore plus raide que d'habitude à cause de ces nombreuses heures passé assit et ses nouvelles blessures, il du s'appuyer lourdement sur le tronc de l'arbre. Ce mouvement attira l'attention d'Arod qui leva sa tête vers la scène avant de s'en retourner à son broutage. Quelques secondes plus tard Edwin était debout, appuyé nonchalamment sur l'arbre.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Dim 23 Aoû - 16:32

[Je ne serais pas là demain et je reviens mardi après-midi donc je postes maintenant Wink
EDIT: Finalement je m'éclipse demain midi.]

    Le regard d'Edwin s'était perdu dans la faible luminosité de la forêt, deux jours s'étaient écoulés depuis l'étrange "rencontre" depuis notre conteur gardait un œil sur Livia. Il était persuadé qu'elle re tenterait l'expérience, il l'avait vu et ressenti. Et son expérience dans ce genre de chose lui disait clairement qu'il ne fallait pas se frotter à cette chose. Il ne fallait pas tenter le diable et ses acolytes. Ça aussi Zacharie devait le savoir à présent, Ysatis devait lui avoir relater leur petite conversation. Edwin était en train de glisser dans ses pensées lorsque son interlocuteur se tourna vers lui. L'attention du conteur se tourna donc pleinement sur lui surtout qu'il annonçait une bonne nouvelle.

      " Ce ne serait pas une mauvaise chose. "


    Le sourire qu'afficha notre conteur était pleinement sincère car la première chose qu'il pensa à cette nouvelle c'était l'arrêt de sa consignation au camp. Retrouver sa liberté de mouvement serait une délivrance qui dissimula totalement l'autre conséquence. Celle-ci ne lui revint à l'esprit que plus tard mais fort de son talent de comédien son visage garda la joie de rigueur. Seul ses yeux se ternirent légèrement, ils allaient bientôt entrer dans Camelot, la ville n'était pas bien loin et à partir de ce moment la vigilance devra être de tout les instants pour lui.
    Le sourire d'Edwin céda l'espace d'une seconde lorsque Zacharie enchaina, il l'avait pressentit mais la confirmation n'était pas bon signe. Cependant notre Pictes préserva un sourire naturel, pas la peine d'attiser la flammèche pour qu'elle se transforme en feu. C'est pourquoi notre homme attendit la suite sans un mot. Celle-ci ne se fit guère attendre et n'était pas très réjouissante. Son sourire diminuait de seconde en seconde, Zacharie était du genre à ne pas lâcher le morceau lorsqu'il s'était jeté dessus et qui sait comment il allait réagir lorsqu'il rencontrerait le mur auquel il se heurtera si il continuait dans cette direction.

      " J'ai aussi eu le droit à cette discutions. "


    Edwin ressenti le besoin de lâcher le regard inquisiteur de son interlocuteur, il savait que c'était lui donner un autre os à ronger mais le Pictes finit par céder et leva son visage vers les feuilles qui se balançaient au grès du vent. Pour le coup il avait perdu son sourire mais aucun signe extérieur ne montrait la tension qui régnait dans son esprit.

      " Mais d'après ce qu'elle dit cela ne concerne que moi. "


    Sous entendu : je n'ai rien avoir dans l'affaire, je ne sais rien, ça ne te concerne pas, passe ton chemin. Pas forcément efficace comme technique mais qui ne tente rien n'a rien. Mieux valait écarter Zacharie de ce chemin temps qu'il le pouvait car après il ne pourrait rien faire ni dire.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Mar 25 Aoû - 17:39

    Edwin retint un soupir, toujours les yeux rivés sur les feuilles qui se balançaient paisiblement au-dessus de leurs têtes. Pourquoi fallait-il que cela arrive maintenant ? Il avait toujours redouté le moment où quelqu'un s'intéresserait de trop près et de manière décidé à ses secrets. De Ysatis il n'avait jamais rien redoutait même si elle devait en savoir déjà bien trop à son goût, mais il s'était toujours inconsciemment méfier de Livia et Mazareth. Quand à Zacharie, il avait jusqu'à présent esquiver sans trop de mal ses questions mais parce qu'il n'avait aucune véritable motivation à savoir la vérité. Aujourd'hui était différent et il ne pourrait sans sortir avec une courbette, peu être devrait-il partir avant l'heure finalement . Même s'il se rendrait à Camelot, il le ferait de son côté, car le Pictes devait aller dans cette ville de cela, il en était certain.

    Zacharie reprit la parole pour dire des mots tout à fait censé pour sa vision des choses. Mais Edwin avait bien sur un tout autre regard sur la chose. Bien décidé à ne pas croiser le regard inquisiteur de son interlocuteur, le Pictes restait le regard rivé sur le feuillage.

      " Et bien cette fois ton rôle ne sera pas de t'occuper du pétrin mais d'empêcher que d'autre s'embourbe dedans. "


    Pouvait-il vraiment sortir Edwin de ses problèmes ? Non, et de toute manière ce dernier ne voulait pas l'y mêler. Trop de personnes étaient déjà mortes pour ça, tout un village ... son village. Ce n'était pas une bonne idée de ressasser cela maintenant, alors que Zacharie répliquait déjà.
    Notre conteur baissa les yeux vers l'homme qui lui faisait face et lui répondit.

      " Tu n'as plus qu'à espérer que Ysatis réussisse à éclaircir ces mystères. "


    Et de toute évidence Edwin avait comprit les paroles de Zacharie dans le sens où ils ne partiraient vers Camelot temps que la situation ne serait pas plus clair car le Pictes se décolla du tronc et prit la direction du campement. Arod repéra immédiatement le mouvement et releva sa tête noir et s'avança à la rencontre de son ami qui semblait profondément troublé.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Jeu 27 Aoû - 20:20

    Partir maintenant, ce serait choisir la facilité mais surtout la sureté. Et si Zacharie ne relâchait pas son étreinte, et si cela alarmait Livia ou Mazareth, il ne pourrait pas supporter une telle situation. Peu être devrait-il partir avant qu'il ne se retrouve coincé contre un mur. Les paroles d'Edwin oscillaient entre l'aveu et l'innocence, l'homme baissa son regard vers Zacharie qui répliquait. Le conteur resta quelques secondes muet perdu dans les profondeurs vertes du regard de son interlocuteur, donnant l'impression de sonder cet être qui lui faisait face.

      " Peu être que ce ne sera pas le bon rôle cette fois ci. "


    Sur cela Edwin tenta vainement de mettre fin à la discussion en s'éloignant, mais bien évidement sa tentative fut veine. Zacharie se matérialisa bien vite devant lui tandis que Arod progressait tranquillement vers lui. L'animal s'arrêta aux côtés du conteur tandis que le chef des Carpates reprenait la parole. Le cheval posa son regard sombre sur le responsable des troubles de son ami, Oh! Il n'avait rien contre lui mais s'il continuait à perturber ainsi Edwin qui avait déjà bien assez à faire avec ses pensées, il se verrait dans l'obligation de s'interposer.
    Le conteur quant-à lui sourit à la remarque de Zacharie, non pas que ces paroles soient véritablement drôle mais il tentait lui aussi une nouvelle approche dans le but de se déffère de l'homme.

      " Je ne fuis pas puisque je continues mon chemin. Si je dois m'écarter de vous ce sera uniquement dans votre intérêt. "


    Il pourrait facilement tout leur révéler, les mettre jusqu'au cou dans le chaos qui était le sien mais dans ce cas il était certain que la troupe n'en sortirait pas indemne. Le choix qu'il avait fait de préserver son secret était dans leur intérêt pas dans le sien. Car s'il avait eu les Carpates à ses côtés, le danger aurait été moins proche, plus distant grâce à la "barrière" de ses amis.
    Edwin entreprit de contourner son interlocuteur et Arod se placa automatiquement entre Zacharie et son ami et sembla le mettre au défis de continuer à leur barrer le chemin.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Sam 29 Aoû - 20:41


    Edwin leva les yeux vers Arod qui s'était placé à ses côtés pour le séparer de Zacharie, il gratifia l'animal d'un timide sourire et celui-ci répliqua en relâchant un souffle chaud par ses naseaux soyeux tout en agitant son encolure faisant ainsi danser sa crinière sombre. Mais l'animal sembla entendre quelques choses car une des ses oreilles pivota et il tourna sa tête vers Zacharie qui n'avait rien dit mais dont il émanait quelques choses de menaçant. Arod s'apprêtait à le mettre au défis d'approcher lorsque ces "ondes" disparurent aussi vite qu'elles étaient venu. Méfiant, l'animal observa l'homme s'approcher pour se mettre devant eux. Parfait où il était il serait facile de jouer de la tête s'il continuait d'embêter Edwin.

    Ce dernier semblait ruminer de douloureuse pensée et préservait son regard rivé au sol qui défilait au rythme de sa marche. Il leva cependant les yeux vers Zacharie quand se dernier reprit la parole. Arriverait-il à s'en débarrasser ? Comment lui faire comprendre qu'il n'obtiendrait rien de lui ? Et que les décisions à prendre, s'ils y en avaient, il les prendrait en toutes connaissances de cause.


      " Un dur moment à passer. Que, s'il doit arriver, tu supporteras à ta manière. "


    C'était un mal pour un bien. S'il s'évaporait dans la forêt personne ne le retrouverait, même pas Zacharie. Mais ses paroles Edwin ne les prononça pas vraiment à haute voix, elles étaient plutôt pour sois même, pour s'assurer de ce fait. Son regard restait rivé au sol, savait-il au moins vers où il allait. Son but premier avait été de s'éloigner de son interlocuteur mais à présent que celui-ci marchait devant lui, où allait-il ? Zacharie ne tarda guère à répliquer et le conteur accueilli ses paroles en silence. Si l'homme s'était retourné à ce moment là il aurait put constater l'apparition d'un autre Edwin, l'homme lasse et dévoré lentement par la douleur et la tristesse depuis des années. L'homme qui se cachait depuis si longtemps derrière d'épaisse couche de bienveillance et de joie de vivre. Son interlocuteur enchaina et Edwin leva ses yeux terne vers ce dernier. Il venait de finaliser sa décision, il devait couper les ponts temps qu'il le pouvait.

      " Je ne peux pas, n'insiste pas. "


    Sur ces paroles Edwin pivota et prit la direction de la roulotte la plus proche. Arod qui ne tenait plus de voir ainsi son ami prisonnier de ses sentiments prit une décision ferme et s'interposa entre le Pictes qui s'éloignait et Zacharie. Ce dernier ne passerait pas sans son autorisation.



__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Lun 31 Aoû - 20:41

    Arod fixait sans ciller Zacharie. Son attention était partagé entre lui et Edwin qui s'éloignait, une de ses oreilles était orienté vers ce dernier tandis que l'autre pointait vers l'avant. Le chef de la troupe reprit la parole et l'animal entendit que l'allure de son ami diminuait sans véritablement s'arrêter. Les secondes s'écoulèrent et Arod sentit une menace peser dans l'air, ce qui l'agaça. Le cheval tapa le sol avec un de ses antérieurs, il n'arrivait pas à identifier ce qui le dérangeait mais il était certain d'avoir la source sous les yeux. Celle-ci se remit à parler et Arod entendit Edwin s'arrêter derrière lui.

    Notre conteurs s'était en effet arrêté, oserait-il vraiment faire ce que ses paroles sous entendaient ? A cette question il fallait bien dire que notre ami n'avait guère de réponse. Edwin resta là où il était, à quelques mètres du duo silencieux. Il ne se retourna pas, il n'avait pas l'emprise nécessaire sur son corps pour ne pas se trahir dans un face à face. Le Pictes leva son visage défait vers le ciel comme pour y chercher un indice qui l'aiderait à trancher. Ysatis avait toujours sû peser sur le tempérament de Zacharie y arriverait-elle une nouvelle fois ? Céderait-elle ? Et si elle devait céder, que savait-elle réellement ? Les secondes s'écoulaient et la décision devenait de plus un plus difficile. De toute manière il ne dirait rien au chef du camp, s'il devait apprendre quelques choses ce ne serait pas de sa bouche.

    Edwin passa une main, recouverte en partie par les bandes habituelles de tissus noir, sur son visage qui s'abaissait pour regarder la roulotte face à lui. Il ne lui restait plus qu'à espérer que Zacharie ne mettent pas ses menaces à exécution et dans le cas contraire, que Ysatis lui pardonnerait. Le conteur recommença de marcher vers son but, sans un mot certes, mais son mouvement parlait aussi bien que sa voix. Le Pictes serra les dents pour réprimer des larmes venus de nul part et qui firent briller ses yeux pourtant terne. Arod ne manqua pas le son des pas d'Edwin et préféra renforcer son attention sur Zacharie.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   Mer 2 Sep - 16:34


    Edwin avait beau s'éloigner, il persistait à lui parler, Arod manifesta à nouveau son mécontentement avec un nouveau coup sur l'herbe. Cette fois ci son sabot s'imprima nettement dans le sol décollant l'herbe grasse. Le conteur quand à lui était arrivée à la roulotte et il commençait à en faire le tour lorsqu'il s'arrêta à nouveau. L'évidence du mensonge survint tout de suite dans sa tête, ce qui fut déstabilisant car ce n'était vraiment pas le genre de la maison. Il était évident qu'il devait mentir pour arriver à ses fins mais ce n'était quand dernier recourt qu'il agissait ainsi de plus mentir à Zacharie lui assurait un très mauvais quart d'heure si il revenait. Mais le mot magique était là : SI il revenait, il ne pouvait guère être sur de cela. Il devrait éviter les Carapates une fois dans Camelot sinon son échappé n'aura servit à rien et après ...

    Mais la question n'était pas là, il devait mentir, vite et efficacement. Les pensées dans l'esprit du Pictes c'étaient enchainé rapidement et il ne c'était guère écoulé plus d'une seconde depuis que Zacharie avait formulé sa requête. Edwin se retourna, son visage c'était métamorphosé en quelques secondes, la lassitude était toujours là mais à petite dose, la tristesse avait elle aussi radicalement diminué. Et même si la distance aidé Edwin afficha un timide sourire qui se voulait et qui était, en apparence, sincère.

      " Ne t'inquiètes pas. Je suis peux être en forme pour reprendre des activités normales mais je ne pense pas encore être à niveau pour une escapade en solitaire. "


    Fort de son talent de comédien le conteur resta immobile les quelques secondes nécessaire à la réussite de son subterfuge avant de pivoter à nouveau dans le sens de sa marche. Quelques secondes plus tard il disparaissait derrière la roulotte. Arod resta planté devant Zacharie durant de longue seconde avant de pivoter et de se diriger vers la roulotte au pas. Arrivé à destination il se mit à brouter en gardant un œil sur le chef de la troupe.

    Edwin quand à lui s'était caché pour laisser libre court à ses larmes depuis trop longtemps refoulé. Ses nerfs mit à rude épreuve craquaient mais cela ne l'empêchait pas d'avoir prit une décision. Sa seule chance était de prendre Zacharie de cour car il n'y avait aucun doute sur le fait que l'homme n'allait pas se contenter de sa promesse et la seule façon de sortir de là c'était de partir ce soir.

    Comme un assentiment à ce moment, une bourrasque plus forte que les autres agita les arbres qui bordaient la clairière. Il partait ce soir et il serait loin d'être seul.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les fantômes du passé [Zacharie A'Ridius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Les fantômes du passé [PV Eänlys Diansìn]
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Les fantômes du passé [Terminé]
» Les fantômes du passé... [Pv Sonja - Peter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes :: 
Hors-Jeu
 :: • Archives • :: Partie II
-