AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Mer 2 Sep - 16:46



    Ses affaires étaient prêtes, ses affaires étaient toujours prêtes. C'était une habitude qu'il avait prise depuis qu'il avait rejoint les Carpates, ses paquets étaient toujours dans un coin prêt à être attrapés à la va vite et ficeler à une selle. Tranquillement dans l'après midi Edwin n'avait eu aucun mal à acheminer son matériel dans la forêt. Quand la nuit tomba sa selle et son filet étaient caché en hauteur dans un arbre à quelques mètres de la lisière de la clairière. Arod avait parfaitement compris le manège de son ami et avait parfaitement jouer son rôle restant tranquillement dans un coin suggérant ainsi qu'Edwin n'était pas loin. La soirée se déroula normalement, le conteur passa pour récupérer sa pitance avant le passage d'Ysatis car elle seule pourrait freiner son projet. Zacharie n'avait pas dû prendre le temps de parler de ses craintes à qui que se soit car Livia et Mazareth ne s'en formulèrent guère, après tout leur discussion c'était déroulé dans la matinée et l'homme ne devait pas sérieusement envisager qu'Edwin parte le soir même sans provision. Mais ce qu'il ignorait c'est que le Pictes pouvait recevoir de l'aide dans n'importe quelle région boisée de cette île, mais ce détail notre conteur l'avait depuis bien longtemps remarqué même si la source de cette aide était toujours resté flou. Le calme c'était donc installé sur le campement et quelques heures s'écoulèrent avant que notre homme se décide à partir. Il déposa un mot sculpté dans une écorce au pied de la roulotte d'Ysatis et partit vers l'arbre sur lequel il avait caché son matériel. Il y retrouva Arod qui avait surement dû sauter avec aisance la palissade qui normalement devait le retenir pendant la nuit. Il ne fallut guère plus de quelques minutes au duo pour être prêt et bientôt Edwin se hissa en selle. Depuis sa petite expédition en forêt il n'était pas remonté sur un cheval et sa blessure récente se joignit aux protestations des plus anciennes.

    Le Pictes se tourna vers le camp, était-ce le bon choix ? Oui, il ne pouvait pas exposer les Carpates plus longtemps. De plus il s'était toujours promis que lorsque la suspicion naitrai dans le cœur de la troupe il devrait partir. Cela avait mit du temps mais c'était arrivé et il devait tenir sa promesse même s'il devait déchirer à nouveau son cœur. Les larmes arrivèrent silencieusement et ne semblèrent pas vouloir se tarir. Le feu de camp était toujours luisant et c'est cette lueur chaleureuse qu'emporta le conteur dans la noirceur de la forêt. Dès qu'il sentit son cavalier prêt à s'éloigner Arod s'élança d'abord au pas puis dans un trot énergique avant de finir dans un galop souple et rapide. Aucun cheval n'était capable de rattraper la bête sombre lorsqu'elle était élancé dans la forêt, son pied était extrêmement sure dans ce milieu et rien ne le ralentissait. Derrière eux leurs traces s'effaçaient dans un bruissement de vent, les brindilles et les herbes reprenaient leur place originel comme si le couple n'était jamais passé. Était-ce là une preuve qu'Edwin était protégé par une force Naturel ? Ou peut être que la volonté du conteur de ne pas être suivit était tellement forte que la Nature cédait à ses supplications ? Qui peut se vanter d'avoir la réponse ? Mais le résultat était là : rien n'y personne d'indésirable ne retrouverait le couple. Bercé par la foulée de l'animal et fatigué nerveusement Edwin bascula dans un demi sommeil qui lui permettait un futile repos tout en restant sur selle.

    La nuit s'écoula ainsi dans une longue cavalcade, Arod ne semblait jamais fatigué et ce ne fut que lorsque les premiers rayons de soleil percèrent que l'animal ralenti. Le changement de rythme sortit Edwin de son sommeil et ses yeux troublent se posèrent sur les alentours. L'air frais de la nuit résistait aux rayons de soleil tandis que des nappes de bruîmes qui s'étaient infiltrées dans la forêt s'accrochaient aux arbres. Il lui fallut quelques secondes pour se souvenir où il était et pourquoi il était là. La tristesse s'était quelques peu assoupi dans son sommeil et s'était un néant de sentiment qui avait prit la place. Son regard vide se posa sur le ruisseaux qui gazouillait au pied d'un Arod immobile.

    Ses
    muscles endolorie par la chevauché se crispèrent douloureusement tandis que le Pictes descendait, il resta agrippé à la selle quelques secondes pour s'assure que ses jambes le portaient. Puis Arod baissa son encolure pour boire et Edwin ne tarda guère à le rejoindre en s'agenouillant auprès de lui. L'eau fraîche glaça ses doigts et s'infiltra sous les bandes de tissus noirs qui recouvraient ses mains, il s'aspergea le visage, tentant de se réveiller mais cette douche froide n'eut pas l'effet escompté à croire qu'il avait laissé son esprit au campement.



__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Mer 2 Sep - 18:03

    Du mouvement non loin attira immédiatement l'attention d'Arod. Le cheval sombre releva sa tête sombre, le museau dégoulinant se perla de goutte cristalline. Ses oreilles pivotèrent vers les buissons incriminés qui finirent par dévoiler la présence qu'il avait ressentit. En voyant la demoiselle l'animal eu une impression de déjà vu qu'il n'arriva pas à identifier. Et il ne s'en formalisa pas car le plus important était de savoir si la nouvelle venue était amie ou ennemi. Ses yeux sombres rivés sur Ashaël il fut intrigué par le salut de cette dernière, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu le droit à un tel égard, du moins par un étranger. Politesse oblige l'animal répondit d'un imperceptible mouvement de tête.

    Edwin quand à lui contemplait ses mains sans véritablement les voir. On pouvait croire qu'il était, comme à son habitude, perdu dans ses pensées mais la vérité était tout autre. Notre conteur avait l'esprit totalement vide, il ne pensait tout simplement à rien, un néant dont il ne semblait pas avoir conscience. Perdu, il sursauta en entendant une voix venue de nulle part. Il releva ses yeux et aperçut une jeune femme de l'autre côté du ruisseau, d'où sortait-elle ? Était-elle là depuis longtemps ? Mais Edwin oublia bien vite ses questions en voyant l'étrangère traverser le ruisseau en sautillant de pierre en pierre. En temps normale l'agilité de la demoiselle aurait sauté à ses yeux mais seul Arod s'en intrigua.

    Toujours en perdition, le Pictes observa Ashaël s'approcher et croquer une baie avant de lui tendre une partie de sa cueillette. Pas très dégourdi après ce qu'il venait de vivre Edwin mit quelques secondes à comprendre le but de la manœuvre et ce n'est que lorsque Arod pivota dans son dos pour faire face à la jeune femme qu'il accepta l'offre en tendant une main.

      " Je...
      ...Merci "


    Ramenant les baies vers lui, il vit apparaître dans son champ de vision la fine tête d'Arod qui semblait vouloir voir de plus près le cadeau de l'inconnu. Pour cela le cheval tendait son encolure au-dessus de l'épaule d'Edwin et ce dernier le laissa faire. Pas spécialement par crainte de manger un possible poison mais s'il ne le laissait pas faire l'animal ne se tiendrait pas tranquille et s'inquiéterait. Une fois l'inspection achevé le conteur porta machinalement une baie à sa bouche avant de relever furtivement les yeux vers la demoiselle. N'ayant pas encore retrouvé sa langue ni toute sa faculté de réflexion Edwin préféra rester silencieux pour le moment. Quand il serait certain de pouvoir faire une phrase correcte il retrouverait surement sa verve.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Mer 2 Sep - 19:04


    Leurs regards se croisèrent l'espace de quelques secondes avant qu'Edwin ne préfère contempler les bais qu'il tenait. Il n'avait pas l'habitude d'être ainsi "à nue" lui qui avait toujours eu sa façade de gaieté, il était quelques peu déstabiliser de ne pouvoir pas formuler ses idées correctement. De plus il avait l'impression qui lui manquait quelques chose et ce quelques choses refit brutalement apparition lorsque la demoiselle posa une de ses fines mains sur son épaule. Tandis que la Sylphide chassait ses visions Edwin dû faire face au réveil de ses douleurs quotidiennes qui parcouraient tout son corps. Il suffoqua légèrement devant se déferlement et ses yeux s'écarquillèrent de surprise. Et dire que quelques instants plustôt il trouvait qui lui manquait quelques chose. Il se serait bien passé de ces retrouvailles mais Edwin mit autant de temps à s'habituer de nouveau à ses multiples désagrément que Ashaël à se débarrasser de ses visions.

    Le conteur leva des yeux subitement plus vivant vers la demoiselle qui semblait s'inquiéter de son état. A vrai dire il était déjà au sol, il ne pouvait guère tombé plus bas. Tandis qu'il retrouvait enfin un semblant de réflexion il perdit le fils des paroles de son interlocutrice qui semblait vaguement s'intéresser à Arod qui l'observait toujours avec attention. L'animal aussi réfléchissait de son côté, il fallait absolument qu'il mette le sabot sur cette impression de déjà vue peut être que cela l'aiderait à définir dans quel camp se trouvait cette étrange demoiselle. Elle était tout aussi étrange que ... Elvire ! Voila il avait trouvé, il émanait la même chose de cette jeune femme, cette chose qui l'avait tant intrigué et envouté avec l'autre Sylphide. Très heureux de sa trouvaille Arod se détendit légèrement, avait-il quelques chose à craindre d'une Sylphide ? Il ne savait pas vraiment, mais Elvire avait aidé Edwin pourquoi Ashaël ferait-elle l'inverse ?

    Le Pictes tout heureux d'enfin retrouver un minimum de faculté sortit néanmoins de ses pensées lorsque son interlocutrice se frappa le front. Il leva son regard vers la demoiselle et retrouva son sourire même s'il ne manifestait pas son habituel sérénité.

      " Edwin et lui c'est Arod. "


    Sujet, verbe, ce n'était pas encore de la grande verve mais il avait réussi à faire une phrase. Edwin avala d'autres bais avant d'entreprendre de se remettre sur ses jambes, ce qu'il fit à l'aide d'Arod. Une fois debout il reprit la parole en préservant son sourire.

      " Je vais bien merci. J'ai juste quelques difficultés à me réveiller. "


    Oui cela faisait un petit moment qu'elle avait posé cette question mais mieux vaut tard que jamais.

__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Jeu 3 Sep - 7:01

    Enfin debout, Edwin finit par décoller sa paume de main de l'épaule d'Arod, il entendit vaguement que la demoiselle répétait son prénom mais il pensait déjà à autre chose lorsqu'elle fit de même pour Arod. Ce dernier ne manqua pas l'écorchement fait à son nom et protesta en agitant son encolure tout en produisant un hennissement étouffé. Ceci sortit le conteur de ses pensées et il posa un regard intrigué sur son compagnon qui fut bientôt rejoint par la demoiselle qui ne manquait aucune question. Ashaël l'inondant de question il était facile de sélectionner celle au quelle il pouvait répondre et celle qu'il ne voulait pas. C'est pourquoi notre ami choisit la première :

      " Je suis en route pour Camelot. "


    Arod observait l'approche de la Sylphide qui était trop agitée à son goût. Ne sachant toujours pas si c'était véritablement une amie ou un ennemi, le fait qu'elle ne tienne pas en place et qu'elle est débit de parole assez élevé le rendait un peu nerveux. Et lorsqu'il comprit la nouvelle question que Ashaël venait de poser, l'animal s'offusqua d'un mouvement de tête et se fut à Edwin de traduire.

      " Je crois que c'est à lui qu'il faut demander. Habituellement il ne tolère que moi... "


    Avant qu'il n'arrive dans la troupe Arod ne lassait aucun membre de la troupe s'approcher de lui. Ce n'est que lorsque Edwin fut ramassé au bord d'une route qu'il consentit à laisser les Carapates s'approcher mais seul le Pictes pouvait grimpé sur son dos, même si Ysatis avait une fois eu l'honneur de grimper en selle sous la demande expresse d'Edwin.
    Lorsque Ashaël évoqua l'urgence de situation le conteur ne put réprimer un regard en arrière, Zacharie l'aurait déjà rattrapé s'il l'avait pu. Et si les Carpates s'aventuraient dans la forêt, ils ne pourraient suivre de trace car celles ci s'étaient effacées. Ils ne pourraient pas le retrouver temps qu'il resterait dans la forêt, il n'y avait donc pas d'urgence.

      " Il n'y a rien d'urgent loin de là, mais les voyages nocturnes ont leur charme. "


    Edwin tourna son visage souriant vers Ashaël, ses lèvres formaient enfin un sourire plus naturel qui se tintait d'amusement à cette instant précis. Et cela se prolongea lorsque la demoiselle évoqua sa curiosité naturelle.

      " Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est une victoire mais on avance plus vite en posant ses questions quand essayant de deviner. "



__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Jeu 3 Sep - 17:07



      " Tu es la seconde personne à me parler d'un voyage vers Camelot. Un cavalier-mage Elfe que j'ai rencontré y va aussi. "


    Pour le coup la demoiselle eu le droit à la pleine attention d'Edwin, rare était les personnes qui avaient croisé un elfe et qui avaient échangé quelques mot avec lui. De plus cette rencontre semblait confirmer la rumeur qui courait dans les plaines de Bretagne en ce moment : une délégation elfique serait en route pour Camelot. Personne ne savait véritablement pourquoi mais le Graal revenait régulièrement ainsi qu'une possible prise de position dans la bataille que livrait Arthur contre Morgane. Si lui même n'avait pas d'autre problème il se serait surement passionné pour se feuilleton qui en plus lui aurait fourni de l'inspiration de manière infini pour ses contes. Mais voila, même lorsque cette rumeur était arrivée à ses oreilles un soir, il était déjà perturbé par un mauvais pressentiment et n'avait accordé à l'homme qu'une oreille.

      " Toi aussi tu y va pour ça ? "


    Tandis qu'il suivait Ashaël des yeux pendant que cette dernière l'observait sous toutes les coutures, il lui répondit.

      " Non, je serais bien idiot de me méler de cette guerre qui n'est pas la mienne. "


    De un il était Pictes et donc s'il venait à l'idée des Bretons de s'entretuer il n'allait pas s'interposer, de plus il avait ses problèmes et ils le m'étaient dans un danger aussi conséquent que s'il avait voulut mettre son nez dans les guerres internes de ce pays.

      " Non certainement pas [...] Hein Canasson ? "


    Si la demoiselle avait eu ses chances de monter sur le dos d'Arod elle venait d'en perdre la totalité. "Canasson" et puis quoi encore ? Le dernier qui l'avait appelé ainsi c'était retrouvé avec un bras cassé et ne c'était plus jamais permis de prononcer ce mot. Edwin n'avait guère eu vent de cette affaire mais pressentit l'effet dévastateur c'est pourquoi il avança d'un pas pour se mettre entre Ashaël et le cheval et tout en prodiguant des caresse à l'animal il reprit la parole.

      " Il est vrai que la magicienne à l'étrange faculté de pouvoir frapper partout en Bretagne mais je pense que l'attaque de front de Camelot ne doit pas être à l'ordre du jour. "


    Du moins il l'espérait, être prit entre deux feux ne l'intéressait guère. Arod quand à lui fulminait et ce n'est que parce que Edwin lui intimait de se tenir tranquille qu'il ne montrait pas à cette Sylphide de quel sang il était. Même si cette créature pouvait très facilement dévier ses attaques il était certain de pouvoir l'égratigner, mais de tout évidence ce ne serait pas pour aujourd'hui car il ne voulait pas décevoir son ami.



__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Jeu 3 Sep - 19:30

    Edwin avait immédiatement pressentit l'offusquement de son compagnon et avait prit aussitôt les devants en s'appliquant à le calmer. Il ne savait pas vraiment ce qu'il pouvait ou voulait faire mais il n'était pas dans son intérêt de faire quelques chose contre Ashaël. Par ses caresses il s'employait donc à balayer la colère de l'animal qui avait une fierté proportionnel à son endurance c'est à dire sans limite. Même après cette course qui avait durée une bonne partie de la nuit le Pictes n'avait aucun doute que le cheval était parfaitement capable de repartir sur le champ au grand galop et de maintenir l'allure durant de longue heure.

      " Il y a un problème ? "


    Edwin qui avait plongé son regard bleu dans les yeux sombre d'Arod se tourna vers Ashaël avec un sourire.

      " Il a sa fierté. Il faudrait mieux éviter certains termes qu'il pourraient trouver ... désobligeant. "


    Préservant son sourire et tout en continuant d'observer la demoiselle, il sentit sous ses doigts Arod se relâcher. L'animal l'observait et commençait à oublier l'affront qui lui avait été fait même s'il était certain que si la Sylphide cherchait un jour le pardon il lui faudrait beaucoup pour réparer les dommages qu'elle avait fait à sa fierté.

      " Qu'est ce qui t'attend alors à Camelot ? Ton métier ? Quel est il ? "


    Le ventre d'Ashaël protesta l'instant d'après et Edwin tendit sa main qui tenait toujours quelques baies vers la demoiselle. Il n'avait pas véritablement faim et il trouverait bien une occasion de grignoter plus tard.

      " Je suis conteur, Camelot est donc la meilleure ville pour gagner ma vie. "


    A force de mentir ça allait s'imprimer dans sa chair. Il n'avait jamais autant menti que dans ces dernières 24h et il était temps que cela s'arrête. Mais que pouvait-il dire à une inconnu rencontré au beau milieu de la forêt. D'ailleurs que faisait-elle là ? Comment était-elle arrivée jusqu'ici ? A force de répondre à ses questions il avait omit qu'elle aussi avait de quoi alimenter les interrogations.

      " Ça t'ennuierait si je venais avec toi ? [...] Bien, alors c'est d'accord, je t'accompagne. "


    Edwin n'avait guère eu le loisir de répondre entre deux phrases, à peine s'il avait réussit à placer un "je" lors d'une seconde de blanc. Tout débord retissent la demoiselle avait sû mettre le doigt sur un argument de poids "tu ne laisserais pas une jeune femme seule dans cette forêt " la réponse était bien évidement non. Il n'était pas certain que cette dite jeune femme ne s'en sorte mieux avec lui mais rester totalement seul dans un environnement aussi imprévisible que les forêt de Bretagne n'était pas recommandé.

      " Et bien il dois y avoir encore quelques jours de marche d'ici à Camelot, si tu veux venir pourquoi pas.
      Mais c'est à moi de poser les questions et je m'en tiendrais à deux. D'où viens-tu ? Et que fais-tu seule ici ? "


    C'était automatique chez Edwin si quelqu'un le tutoyais il oubliait rapidement le vouvoiement et s'emmêlait rapidement les pinceaux. C'est ce qu'il venait de faire sans véritablement sans rendre conte. Notre conteur se limiterait en effet à c'est question car lui était du genre à étancher sa curiosité par lui même sans vraiment poser de question. C'était une méthode plus longue et fastidieuse mais cette habitude venait surement du fais que lui même redoutait les questions.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Ven 4 Sep - 18:15


    Arod oubliait peu à peu ses envies d'attaques et il sortit de sa crispation statique en agitant son encolure et en faisant danser ses crins noirs ainsi que ses rênes. Il jeta un dernier regard d'avertissement à la sylphide et plongea son museau de velours dans le lit froid du ruisseau. Edwin continua cependant ses caresses de sa main libre sur l'épaule du cheval tout en observant son interlocutrice qui semblait ravie d'avoir affaire à une conteur. Il sembla s'amuser de sa réaction mais ne dit rien, tendant toujours les baies vers elle. La demoiselle finit par détourner l'offre, il est vrai que quelques baies n'allaient sans doute pas rassasier un estomac mais le siens n'en demandait pas tant. Il ramena cependant sa main vers lui et observa d'un air distrait les fruits. Tandis qu'Ashaël entreprenait de répondre à ses questions.
    Ses réponses ne furent guère précises, loin de là mais Edwin ne chercherait pas plus si elle voulait garder ça pour elle il n'allait pas lui tirer les vers du nez.

      " Mais je n'ai pas de cheval, cela ne va pas te gêner de marcher ? Ça va prendre plus de temps que tu ne l'avais sans doute prévu de rejoindre Camelot. "


    Edwin observa pensivement Arod qui feignait l'ignorance le museau plongée dans l'eau. S'il avait été de meilleure humeur il aurait sans doute proposé à Ashaël de monter derrière elle mais ce genre de chevauché devrait attendre que l'égo de l'animal guérisse, ce qui pouvait d'ailleurs prendre un certain temps. Le conteur releva un visage souriant vers la demoiselle.

      " Je ne suis pas attendu, je n'ai pas de date ni d'heure précise d'arrivée. Ça ne va pas me déranger de marcher en ta compagnie. "


    Planté ainsi avec ses baies dans une main, Edwin décida qu'il était temps de faire quelques choses pour ces fruits. Il en mangea deux autres avant d'ouvrir une vielle sacoche de cuir accroché à la selle d'Arod et qui avait vu des jours meilleurs. Cette dernière n'était pas bien grande et était pleine, l'homme déposa donc les baies sur le dessus et referma la sacoche.

      " Le premier qui aura un petit creux pourra les prendre. "


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Sam 5 Sep - 17:10


    Edwin suivit machinalement le mouvement de Ashaël et ils se retrouvèrent tout deux sur le chemin. Arod quand à lui restait le nez dans l'eau mes ses oreilles le trahissaient et montraient que tout son intérêt était tourné vers eux.

      " Dès que ton cheval serait prêt, nous devrions prendre la route, sans quoi nous sommes voués à passer une nuit de plus dans cette forêt. "


    Arod feignit encore le désintérêt pendant quelques secondes puis releva doucement sa tête qu'il tourna vers le duo qui l'attendait. Il les rejoint tranquillement et lorsqu'il fut à la hauteur d'Edwin se dernier entreprit de détacher les rênes de leur montant, montant qui d'ailleurs ne supportait pas de mord le Pictes n'avait guère l'utilité de ce bout de métal car la plupart du temps c'était le cheval qui menait la danse.

      " Plus question de faire demi tour après, sauf si tu souhaite dormir à la belle étoile. "


    Edwin enroula les rênes et les glissa dans la deuxième sacoche qui pendait du côté opposé à sa jumelle. Il n'avait aucunement l'intention de faire demi tour c'était la seule chose dont il était certain. La question suivante était devait-il réellement se jeter dans la gueule du loup ou encore tenté de l'éviter ? Il en avait certes marre de fuir mais provoquer les hostilités dans le simple but de voir le visage de la menace n'était pas forcément une idée brillante. Edwin retourna aux côtés d'Ashaël toujours souriant.

      " Cela ne me gênerais pas, je préferais même, sauf si tu souhaite absolument dormir sous un toit. "


    Il ne savait pas vraiment si les Carpates perdraient une journée à le chercher ou s'ils partiraient le jour même. Dans les deux cas Edwin ne voulait pas les croiser pas si tôt pas en dehors de Camelot. Le conteur lança la marche suivit de près par Arod qui semblait avoir décidé d'ignorer la Sylphide.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Sam 5 Sep - 20:56

[ J'avoue avoir du mal à écrire avec la télé en fond, c'est possible que je revois ce poste mais tu as le principal qui ne bougera pas. ]


    La forêt s'éveillait doucement, la brume s'était retiré des bois mais nul doute qu'elle régnait encore sur les plaines environnantes. Le silence qui c'était installé dans le trio n'était brisé que par les sabots du cheval qui creusaient des empreintes. Ashaël semblait retenir ses paroles, quelques coups d'œil furtifs vers elle suffit à Edwin pour arriver à cette conclusion. Le conteur attendit donc avec un sourire amusé que la jeune femme craque.

      " Alors Messire Conteur, quelles histoires font ta renommée ?[...]En échange je t'en raconterais une autre. "


    La curiosité n'était pas un défaut aux yeux d'Edwin mais il est vrai que cette dernière pouvait de temps à autre devenir gênante lorsqu'elle se focalisait sur un point tel que son passé. Mais la demoiselle ne s'intéressait pas clairement à cela, ou du moins elle n'osait pas formuler sa demande clairement. Bien sur notre Pictes sauta sur l'occasion pour esquiver et entrainer ce début de discutions vers un milieu plus sur.

      " Il y a toujours une part de réalité dans mes histoires. Ce qui se passe sur ses terres est un enchainement de conte plus fantastique les uns que les autres. "


    Edwin souriait toujours. Détendu ? Pas vraiment, la fatigue et l'abandon des Carpates étaient trop présent dans son esprit mais il est vrai qu'avoir trouver une compagne de route même mystérieuse était agréable.

      " Et j'évite de raconter plusieurs fois la même histoire. "


    Il avait bien raconté quelques contes plusieurs fois bien entendu mais il préférait inventer, laisser courir son esprit, réagir avec son public. Il tissait pour eux des évènements et des héros unique qui ne correspondait qu'à eux. Edwin s'aperçut que la demoiselle avait quelques difficulté à suivre le mouvement et ralentit simplement.

      " Aurais-je le droit à une histoire équivalente. "



__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Mer 9 Sep - 7:29


      " Je n'ai pas de talent particulier en tant que conteuse [...] je suis sûre qu'il aurait beaucoup de choses à nous dire. "


    Edwin glissa un coup d'œil derrière lui pour voir que Arod avait relevé sa tête et regardait ostensiblement un point dans le fin fond de la forêt que seul lui pouvait voir. Amusé de cette manière presque enfantine de bouder, le conteur reporta son attention sur Ashaël.

      " Encore que je crois que je n'aurais pas droit à un joli discours. "

      " Ça va passer, avec le temps. "


    Mais il est vrai que l'animal devait lui aussi avoir de formidable histoire à raconter. D'où venait-il ? Comment était-il arrivé jusqu'ici ? Edwin ne le serait probablement jamais mais il était heureux d'avoir fait sa connaissance et de le compter dans ses amis. Notre homme resta quelques instants silencieux le regard perdu à la recherche d'inspiration pour étancher la curiosité de la demoiselle qui marchait à ses côtés. Il est vrai que depuis sa petite mésaventure nocturne il n'avait pas conté d'histoire mais il était loin d'avoir oublier son art. Au bout de quelques minutes il se sentit prêt et se lança.

    Son histoire débuta avec un roi, un roi entouré de ses chevaliers qui convoitait un trésor vieux de plusieurs millénaires à l'époque où Dieu était sur Terre. Ce trésor divin avait traversé les âges et la légende disait qu'il était gardé par une étrange créature. Les chevaliers et le Roi cherchaient depuis plusieurs années déjà ce trésor divin et un beau jour deux chevaliers trouvèrent des informations prometteuses dans un village reculé, un village lointain situé au delà du mur d'Antonin. Ils décidèrent de suivre les indications qu'on leur avait donné et arrivèrent dans une grotte qui se situait au beau milieu d'une falaise. Ils durent se séparer de leurs armures et de leurs chevaux pour arriver dans ce lieu et ils ne leurs restaient plus que leurs épées et leurs courage pour avancer dans la fraîche noirceur de la grotte. Dans cette grotte ils furent confrontés à de la magie et des créatures inconnus jusque là. Plusieurs d'entre eux s'arrêtèrent en chemin, blessé ou dans l'incapacité de continuer. Finalement seul le Roi réussit à atteindre la dernière salle de ce labyrinthe et là il fit face à un elfe. Un elfe qui n'avait pas vu le soleil depuis des millénaires et qui gardait le trésor divin. Le Roi s'il voulait atteindre ce trésor devait choisir entre repartir en compagnie de tous ses chevaliers qui étaient ses frères d'armes et qui étaient perdu dans les dédales du labyrinthe ou partir avec le trésor tant convoité en laissant ses amis derrière lui. Le Roi ne prit que quelques secondes de réflexion et décida de sortir de la grotte avec ses chevaliers, c'est ainsi qu'il se retrouva sur les plaines vierge qui environnaient son domaine avec tous ses amis à ses côtés. Le Roi était donc retourné chez lui avec un trésor encore plus précieux que celui qu'il avait tant cherché : la vie de ses frères d'armes.

    Combien de temps c'était-il écoulé ? Edwin quand il eu finit de conter son histoire leva les yeux vers les feuillages. Il c'était assez bien débrouiller, il avait une part de vrai, il avait vécu certaines des épreuves qu'avaient vécu ces chevaliers dans ce labyrinthe et il y avait un certain parallèle à faire avec l'histoire de son peuple. A Ashaël de démêler le vrai du faux, lui il avait retrouvé le plaisir de conter et c'était une joie qui éloigné une partie de ses peines.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Jeu 10 Sep - 17:40


    L'après midi débutait, le soleil avait perceptiblement réchauffé l'air même si la forêt conservé une fraîcheur presque glaciale. Edwin observait les morceaux de ciel bleu qui défilaient entre les feuilles qui arboraient encore toutes un vert tendre.

      " C'était une belle histoire. "


    Le conteur baissa les yeux vers la demoiselle et lui sourit pour la remercier. Il était ravie que cela lui est plu d'autant plus qu'il n'avait jamais autant mêlé son histoire à un conte. Il avait toujours trouvé cela risqué mais la jeune femme avait su balayer cette réticence et au final il avait réussi à tisser quelques choses d'assez complexe pour embrouiller les pistes.
    Ashaël finit par prendre la suite et commença son récit. Edwin écouta attentivement et perçu des connaissances d'un autre monde, une perception étrange et inexistante chez les êtres humains. Même si le point de vue de la demoiselle semblait différé en tout point de celui du Pictes se dernier ne manqua pas d'être intéressé. Il écouta silencieusement même lorsque les paroles de la jeune femme s'égarèrent pour quitter quelques peu le conte. Au fur et à mesure Edwin la vue sous un autre jour et réunissait quelques données qu'il pouvait à présent déchiffrer.

      " Un seul être vous manque et tout est dépeuplé "


    Les larmes d'Ashaël vinrent clore son récit et Edwin médita quelques instant sa dernière phrase. Ces quelques mots trouvaient un échos en lui, lui qui avait connu de nombreuse perte et qui avait connu la perte totale des repaires, ces mots le touchaient mais il afficha un sourire serein.

      " Alors cheval, c'est à toi ! "


    Edwin tourna lui aussi son regard vers l'animal, s'attendant presque à ce qu'il prenne à son tour la parole. Le cheval avait évidement écouté les deux récits et sa colère envers la Sylphide semblait s'être légèrement résorbé. Mais bien sur Arod ne prit pas la parole, s'il l'avait put il l'aurait peu être fait, qui sait ? L'attention du Pictes fut brutalement attiré par Ashaël qui était victime d'un fort déséquilibre, l'homme débuta un mouvement pour la retenir mais stoppa net lorsqu'il s'aperçut que cela n'était pas nécessaire. L'attention de la jeune femme fut attiré par un papillon et elle s'élança en riant à sa poursuite en riant. Lorsqu'elle fut éloigné, Arod s'approcha par derrière de son ami qui lui parla.

      " Elle n'est pas humaine. "


    Tout en marchant le cheval le poussa légèrement dans le dos avec le bout de son naseau. Edwin sourit amusé, depuis combien de temps Arod l'avait-il découvert ? Surement dès qu'il l'avait vu, le Pictes qui habituellement était très alerte pour ce genre de chose n'avait pas su identifier cette présence et il lui avait fallut lire entre les lignes pour découvrir ce détail.

      " Décidément nous les attirons. "


    Préservant son sourire amusé, il observa Ashaël s'amuser avec son nouveau compagnon ailé.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Ven 11 Sep - 14:52

    Edwin avait depuis quelques minutes détachaient son regard des frasques d'Ashaël lorsque cette dernière rompit le silence qui plainait. Le conteur qui observaient depuis un certain moment le ciel baissa les yeux vers la demoiselle.

      " Un orage se prépare. "

      " Je pense aussi. "


    Edwin acquiesça d'un signe de tête, tandis que Arod manifestait son mécontentement d'un brusque mouvement de tête vers le haut. Il n'aimait pas être mouillé lorsqu'il ne le désirait pas, ses crins se collaient et alourdissaient son encolure tandis que le sol devenait pâteux et glissant. Les premières gouttes ne tardèrent pas et Ashaël s'approcha du cheval qui était bien trop occupé à manifester son mécontentement aux nuages pour s'apercevoir de cette proximité non désiré. Edwin quant à lui rabattit son capuchon qui était fixait à sa cape de voyage sur sa tête. Non pas qu'il soit réticent à une douche mais c'était un réflexe purement humain. La pluie ne mit guère de temps à forcir et le Pictes entendit la voix de la demoiselle qui provenait de l'autre coté d'Arod.

      " On continu ? "

      " On a pas véritablement le choix. La forêt n'est pas un lieu très sécurisé pour passer sous un orage. "


    Ils devaient rester sur le chemin, ne pas trop s'approcher des arbres. Edwin avait déjà vu plusieurs arbres touché par la foudre et franchement il n'avait pas envie d'être trop proche d'un tel phénomène. Il vit Ashaël l'espace de quelques secondes se débattant contre un ennemis invisible avant qu'elle ne retourne auprès d'Arod. Elle n'avait pas vraiment les vêtements appropriés pour ce genre de ballade. Un éclair illumina le ciel suivit du bruit assourdissant du tonnerre, le cheval se retrouvait préposé au réconfortage de la Sylphide et il ne protesta pas. Il n'allait tout de même pas chasser cette créature apeuré sous prétexte qu'il avait encore du ressenti pour elle. Edwin quant à lui apparut au côté de la demoiselle un passa un pan de sa cape de voyage sur la tête d'Ashaël à qui il sourit.



[Tu as eu raison mais tu as le droit au PNJ [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] ]

__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Sam 12 Sep - 20:45


    Les éclairs zébraient le ciel à un rythme que eux seuls connaissaient. Ashaël avait relâché Arod mais l'animal prenait grand soin à rester près d'elle. La demoiselle était donc bien encadré, Edwin attrapa un bout de la selle qui était sur le dos du cheval, prodiguant ainsi un toit acceptable à la jeune femme. Il maintenait cependant une distance de quelques centimètres voir millimètre entre lui et elle. Il est vrai que sa tabard de cuir le protégeait d'une découverte non désiré des multiples déchirures de sa peau et que de toute manière Ashaël devait depuis longtemps avoir découvert son passé si elle était ce qu'il pensait. Mais c'était un réflexe qu'il avait acquis dès lors qu'il était entré au sein des Carpates, seul ses doigts avaient effleurés une autre personne. Edwin observait le chemin entre le rideau de pluie tandis que le tonnerre grondait.


      " Edwin... "


    Ce dernier baissa les yeux vers Ashaël, ses lèvres affichaient toujours son sourire serein mais son visage se tendit lorsqu'il entendit les paroles qui suivirent.

      " Tu as un secret n'est ce pas ?

      [...]

      Mais tu en as un, hein ? "


    Il était étrange qu'elle pose cette question. Après tout si elle était une Sylphide elle devrait le savoir. Peut être qu'avec son jeune âge ... quoique, les apparences étaient souvent trompeuse chez ce genre de créature. Edwin semblait vouloir sonder Ashaël pour découvrir ce qui pouvait être dit et ce qui ne pouvait pas. Il s'écoula quelques secondes avant que son visage se détende et retrouve sa sérénité.

      " L'âme d'un Homme est un domaine de secret. Qui ne cache pas quelques chose au monde ? "


    Son sourire se teinta très légèrement d'amusement lorsqu'il entendit la suite. La demoiselle serait un moment ou un autre alors autant profiter de cette situation tant qu'elle existait.

      " Je dirais plutôt que je n'y vais pas que pour cela. "


    Tandis qu'il répondait Ashaël retira un chapelet de son cou et l'enfourna dans sa main libre. Edwin observa l'objet d'un regard indécis. Il ne pouvait accepter, il était tout bonnement magnifique, à croire que les perles étaient reliés entre elle par de la magie, à travers celles-ci il pouvait voir le cuir bruni qui recouvrait sa main. Mais il y a des cadeau qu'on ne peux refuser, non pas parce qu'on le désire ardemment mais parce que l'on sait que les sentiments profonds qui motivent sont trop précieux pour les briser d'un refus. Et même si la demoiselle assuré qu'il n'avait aucune valeur il était clair que dans ses paroles on percevait un attachement ne serais que dans le fait que ce soit la seule chose qu'elle possédait. Mais notre Pictes ne pouvait concevoir d'accepter un tel présent sans quelques chose à donner en échange, il ne savait pas ce que la demoiselle avait put trouver en lui qui la satisfaisait en retour mais comme il était quasiment certain d'avoir découvert un partie de son secret il devait faire un autre geste pour équilibrer la balance.

      " Je pense que notre route ne va pas se séparer tout de suite Edwin, tu ferais mieux de t'y habituer ! "

      " Et qu'ai-je fais pour mériter ça. "


    Edwin affichait un sourire amusé tandis que sa main qui tenait un bout de selle d'Arod ainsi que sa cape se déplaça légèrement vers l'arrière pour trouver une sacoche qui l'ouvrit discrètement. Il n'eut pas besoin de regarder pour trouver ce qu'il cherchait, quand ce fut fait il referma le battant de cuir et attrapa l'objet avec sa main qui tenait déjà le chapelet et le tendis à Ashaël.

      " Ça ne vaut pas grand chose non plus mais comme je ne te dirais rien, j'estime qu'un petit lot de consolation serait tout à fait approprié. "


    Ce qu'il lui tendait était un bracelet fait de multiples carré de bois percés et reliés entre eux par une lanière de cuir. Sur chaque carré était gravé de multiples arabesque qui cachaient habillement des glyphes celtes. Encore quelques choses qui avait occupé ses longues journées de convalescence et qu'il avait emporté dans son voyage.

__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Dim 13 Sep - 16:05

    Tandis qu'Ashaël se perdait dans la contemplation de son petit cadeau Edwin glissa le chapelet dans une poche intérieur de son tabard. Il n'était pas autour du cou mais près de son cœur ce qui était équivalent. La demoiselle finit par trouver les mots qu'elle cherchaient depuis quelques secondes ce qui attira le regard du conteur qui lui répondit avec un sourire.

      " Ça vaut pour toi aussi. Et je te retourne le remerciement. "


    La jeune femme qui était perdu dans l'observation de son poignet ne vit pas arrivé un cavalier mais Arod le sentit bien longtemps avant Edwin. Mais dès qu'il l'aperçu, il profita du fait que la pluie s'était considérablement adouci pour défaire "l'abri" d'Ashaël et de ce décaler de façon à la dissimuler ne partie. Son visage garda sa sérénité mais à présent celle-ci n'avait rien de naturel et puisait sa source dans les talents de comédien de notre homme. L'individu qui approchait semblait être un voyageur mais il fallait se méfier des apparences et comme Edwin n'était plus seul dans la forêt des mauvaises rencontres pouvaient avoir lieu.

      " Hola compagnons. "


    Les deux parties s'arrêtèrent d'un même mouvement et Arod déploya son encolure et planta un regard décidé dans les yeux du cheval qui lui faisait face. Edwin quant à lui laissa Ashaël derrière lui et s'arrêta près de la tête de son compagnon, il inclina légèrement son visage en guise de salut.

      " Ce n'est pas un temps propice au voyage. Que faites-vous au beau milieu de ces bois ? "


    L'éclat des yeux de l'inconnu ne donnait pas d'indication sur ses intentions, Edwin lui répondit poliment guettant un mouvement agressif.

      " Je pourrais vous retournez la question. Nous sommes en chemin pour Camelot et la pluie fait parti des aléas d'un voyage. "


    Les deux hommes se fixèrent pendant quelques secondes, chacun cherchant une menace en l'autre mais finalement le cavalier décida qu'il n'avait rien à gagner à rester là.

      " Si vous continuez par là, vous trouverez un village avant la nuit. Après il ne vous restera qu'à traverser la plaine. "


    Sur ce, le cavalier fit repartir sa monture et passa à côté du trio non sans jeter un regard au-dessus de la selle d'Arod pour observer curieusement Ashaël. Edwin l'observa s'éloigner, plus l'individu s'éloignait plus le calme revenait à lui. Lorsqu'enfin il disparu derrière les arbres, le conteur ce tourna vers la demoiselle avec un sourire.

      " Nous devrions continuer à cheval. "


    Arod pivota aussitôt sa tête vers Edwin, et le duo s'observa dans un dialogue silencieux qui dura quelques secondes avant que le Pictes ne sente l'approbation de son compagnon. Lorsque ce fut fait, il alla chercher les rênes dans la sacoche et en ressorti les baies qui avaient survécu au voyage grâce au simple fait qu'elle étaient resté sur le dessus. Edwin laissa la sacoche ouverte pour montrer à Ashaël qu'elle pouvait se servir tandis que lui fixait les lanières au filet du cheval.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Dim 13 Sep - 17:18

    Edwin attachait les rênes d'Arod à son filet et laissait Ashaël se perdre dans ses interrogations variés. Arod lui espérait que la Sylphide serait se tenir un minimum, Edwin avait l'habitude mais la demoiselle ne semblait guère chevronné. Cette dernière se glissa entre les bras de son compagnon et se colla à lui. Le cheval pivota légèrement la tête pour voir de quoi il en retournait. Edwin avait achevé d'attacher les reines juste avant que la demoiselle ne se glisse devant lui et vint lui poser un doigt impérieux sur sa poitrine. Il sourit et entreprit de répondre à la demoiselle.

      " A qu'elles questions veux tu que je réponde en premier ? "


    En effet, il était difficile de répondre à une interrogation lorsqu'elle était immédiatement suivit par une autre et une autre. Néanmoins la mémoire de notre conteur avait tout enregistré et il put répondre dans l'ordre tout en se dirigeant vers la gauche d'Arod.

      " Nous irons plus vite et cela nous évitera de faire de mauvaises rencontres.
      Je ne sais pas s'il y a un village et comme je l'ai dit tout à l'heure je préfére ne pas m'attarder dans ce genre de lieu, même s'il est tout à fait possible que je change d'avis en cour de chemin.
      Et ne t'inquiètes pas je serais juste derrière toi en selle, je m'occupe de tout, tu devra juste ne pas trop t'agiter. "


    Sur ce, Edwin croisa ses doigts pour faire la courte échelle à Ashaël, cette dernière portait une robe il y avait donc une dernière recommandation à faire, ce qu'il fit en l'invitant d'un sourire à s'avancer.

      " Tu vas t'assoir sur la selle les deux jambes à gauche, rapproche toi le plus possible du bord avant de la selle. Le temps que je m'installe. "


    Il n'était guère bienséant d'occasionner une telle proximité avec une demoiselle après quelques heures de connaissances. Il fallait donc espérait qu'Ashaël ne tienne pas conte de cela.


__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   Jeu 24 Sep - 16:00

    L'Ashaël si désireuse de grimper en selle quelques heures auparavant semblé un peu moins assuré à présent. Edwin attendit avec un sourire serein qu'elle trouve le courage de monter. Cela ne se fit guère attendre et bientôt la demoiselle fut en selle et lui même grimpa sans autre forme de procès. Ceci fait la jeune femme s'accrocha à sa chemise et sembla insinuer que sa situation aurait put faire naitre la moquerie du conteur.

      " Mais je n'ai rien dit. "


    Allons ce n'était guère dans le genre de la maison de se moquer ainsi, il était normale qu'il lui faille un temps d'adaptation. Edwin chaussa donc le deuxième étrier et plaça sa jambe gauche sous celle d'Ashaël et attrapa les rênes. La demoiselle était donc encadré par ses bras et ses jambes se tenaient prête à récupérer un faux mouvements qui pouvait provoquer la chute.

      " Je ne bouge plus, mais de blague hein... pas de blague... "

      " Ne t'inquiètes pas. "


    Arod se mit en marche, de son pas souple s'il y avait bien un cheval confortable dans ce pays c'était cette créature mais il est vrai que pour un premier voyage la position d'Ashaël n'était pas vraiment la meilleure. Quelques minutes s'écoulèrent, la pluie fine avait laissé place à des nuages grisonnant, peut être que le soleil se montrerait en fin de journée mais pour l'instant ce n'était pas d'actualité.

      " Alors, comment se déroule ce voyage ? "



__________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle aube [Ashaël Ferran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle Aube est née dans la forêt ♥
» Aux compagnons de la nouvelle aube
» [TSW] Test de personnalité de l'Aube Nouvelle
» Une Aube Nouvelle [Danaelle] Partie 2
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes :: 
Hors-Jeu
 :: • Archives • :: Partie II
-