AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Koralwinn La Lointaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


Folie Vagabonde

Nombre de messages :
89
Localisation :
Sans aucuns doutes, entre rêves et réalités.

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Subtilement et Dangereusement Folle / SDF...

MessageSujet: Koralwinn La Lointaine   Mer 16 Sep - 17:06





Koralwinn
la Lointaine

• PERSONNALITÉ AVATAR • Norah Jones
• AGE • 21 ans
• RACE • Humaine
• GROUPE • Villageoise
• SITUATION • Toute seule
• CAMP • Neutre, pour l'instant...


Histoire...


Elle est née quelque part. Loin. Loin, dans les brumes de l’oubli. Koralwinn ne sait pas d’où elle vient ; elle préfère savoir où elle va. De toute façon, elle n’a pas le choix. Bien sur, parfois, elle se demande qui sont ses parents. Elle a même imaginé des dizaines de scénarios. Dans certains, elle est la fille disparue d’une mystérieuse peuplade magique, ou alors une princesse égarée dans une forêt et recueillie par des loups, ou même la fille d’une femme violée et honteuse, mais seulement quand elle est épuisée à force de penser trop fort. Sa vision de son passé change en fonction de ses humeurs, de ses inspirations.

Elle ne s’est pas réveillée amnésique sur le bord d’une route. Elle a simplement oublié. Comme ça. Le temps à passé, et les souvenirs se sont noyés dans le reste, dans tous les mondes qui l’habitent. Elle est persuadée que l’une de ces histoires qu’elle se souffle à elle-même est la vérité, mais elle trouve ça tellement ennuyeux, d’en choisir une seule entre toute. Elle préfère rêver plutôt que savoir. Et puis, elle essai de ne pas y penser. Koralwinn veut regarder devant, droit devant. Pas derrière, et se prendre un arbre pendant qu’elle marche.

Elle est arrivée au village un matin, alors que le soleil teintait à peine le ciel gris de l’aube d’un rose tendre. En même temps que le premier rayon. En même temps que la première feuille morte. Elle est arrivée en passant par la forêt, et elle a oublié d’où elle venait en chemin. Elle a préféré parler aux arbres, plutôt que d’essayer de se souvenir. Sans doute que ça n’en valait pas la peine. Il y a des fois ou il vaut mieux ne pas ressasser les vieux souvenirs.

Elle croit se rappeler d’un jeune homme. Il avait de beaux yeux, des yeux clairs et éperdus d’admiration. Elle aime qu’on la regarde comme ça. Elle ne souvient même plus de son nom, à peine de ses mains. Elle préfère penser encore et encore à ses yeux. Ses yeux comme le ciel le matin de son arrivée, gris pâles, purs. Emplis d’amour. Peut être qu’elle lui a brisé le cœur. Peut être pas. Peut être même qu’il est mort. Elle ne sait plus, et comme ça elle n’est pas triste. Il lui suffit d’avoir ses yeux, un peu de ses mains. Comme ça elle peut s’imaginer princesse, en haut d’un donjon, qu’il vient vaillamment sauver. Ou fée mystérieuse au milieu d’une forêt noire…



Apparence


Elle sait regarder. Koralwinn sait regarder. On croit la voir, elle et son visage lointain, mais c’est elle qui nous regarde. Même quand ses yeux sont perdus dans le vague, quand ils traversent les cieux à la vitesse de sa pensée, quand ils contemplent un autre monde ; Koralwinn vous regarde. On se noie peu à peu dans l’univers qui danse derrière ses iris, et on en oublie de voir leur couleur. Ils sont commun, pourtant, d’un marron chocolat comme il en existe des dizaines. Mais le regard de Koralwinn à quelque chose en plus, de magnétique, de fascinant. D’immense. Il faut un temps pour s’y habituer, plus ou moins long ; un temps pour revenir de ces yeux dans lesquels on a sombré. Et on découvre alors que Koralwinn est peut être jolie. Ce n’est pas certain, on ne sait plus faire la différence entre ce que l’on voit, ce que l’on croit voir et ce qu’on aimerait voir. Son visage est joliment dessiné, un peu comme un paysage, avec de petites collines, des plaines ; un visage avec quelque chose d’enfantin, peut être, un visage un peu innocent. Il est encadré par des cheveux libres, dessinés à l’encre de chine en large parenthèses souples et un peu folles. Ils sont brillants et soyeux comme s’ils étaient frais lavés, mais ils sentent bon le vent qui les a décoiffés et les brindilles qui souvent les pointillent. Les cheveux de Koralwinn ont quelque chose de tristes, comme un rêve impossible qui ne s’est jamais réalisé, juste un peu trop insensés pour devenir vrais. Ses lèvres sont un paradoxe insalubre entre la petite fille boudeuse et la femme séduisante, que personne n’a jamais réussi à résoudre. Toujours est-il qu’elles sont capable de tout chambouler d’un simple sourire, tout remettre en question, juste comme ça. Parce que Koralwinn n’aime pas être la seule à remettre les choses en question. Koralwinn a une silhouette de danseuse, une silhouette de feu follet qui réussi à rester en équilibre sur des certitudes mouvantes par ses seuls pas virtuoses. Chacun de ses mouvements semblent être un chef d’œuvre d’équilibre, de grâce innocente et pourtant d’une simplicité et d’une aisance difficile à concevoir. Elle est plutôt petite, mais pas trop ; juste ce qu’il faut pour entrer encore par la petite porte des songes. Elle est mince, peut être un peu usée par les repas trop frugaux ; mais n’en conserve pas moins une sorte de rondeur et de générosité enfantine dans les membres. Elle a des mains comme des oiseaux, qui s’envolent ; dont les doigts deviennent flous quand elle les utilise pour parler. Elles accompagnent sa voix, dont elle semble jouer comme d’un instrument de musique ; sa voix de conteuse, à la fois lente et rapide, un peu rauque et tendre, pleine, une voix qui prend au piège.

Koralwinn n’est pas humaine, c’est une certitude pour celui qui croit la regarder. Mais pourtant, c’est le cas. Elle à bout d’un rêve, d’une vision impossible ; mais elle aussi a faim les soirs de fin d’hiver. Sa jupe de gros tissus prend des allures de voile diaphane ; mais à mieux y regarder, elle est usée par des années d’utilisation et reprisée un peu partout. Parce que le tissu coute cher. Ses chaussures molles baillent par devant, mais elle n’arrive pas à réunir assez d’argent pour payer un cordonnier. Alors on voit ses orteils blancs, qui n’ont rien à voir avec ceux d’un enfant joyeux qui court pieds nus dans les hautes herbes ; ce sont des orteils meurtris par les engelures, écorchés par la poussière des chemins.

Koralwinn est un paradoxe, un rayon de soleil sans or dans les poches.



Personnalité


Koralwinn semble vivre dans un autre monde, ou plutôt être un autre monde. Certaines émotions lui sont inconnues, ou inutiles. Elle voit souvent l’absurdité un peu partout, et l’absurdité la fait rire ; même quand elle doit travailler plus de douze heures par jour pour gagner à peine de quoi faire un repas. Rien ne la met jamais en colère, ou du moins très rarement. En effet, il peut lui arriver, en de rares occasions, d’exploser littéralement. Koralwinn ne construit pas de digues pour refouler ses émotions, c’est donc pures, violentes, mais sincères, qu’elles arrivent à la surface. Elle est d’un naturel philanthrope, qui a tendance à être compensé par son incapacité à trouver de l’importance à quoi que ce soit. Plus clairement, pour Koralwinn, la souffrance d’un arbre auquel on arrache l’écorce sera aussi difficile à supporter que celle d’un humain qui subit le même sort. Extrêmement sensible, elle vit en même temps que les autres leurs douleurs ; ainsi que, heureusement, leur joies. Elle possède cette rare capacité à être satisfaite pour les autres. Tout cela la rend strictement incapable de ressentir la moindre rancune – et cela marche aussi dans l’autre sens. Elle n’a jamais la sensation de devoir quelque chose à quelqu’un.

Koralwinn avance donc dans une totale indépendance. Tant matériellement que sentimentalement, ou encore intellectuellement. Elle se montre parfois têtue, mais uniquement quand elle est persuadée d’avoir raison ; ce qui est rare. Car elle doute de tout, sans cesse, remet infatigablement toute certitude en question. Elle trouve un sens à la vie dans la beauté. La beauté au sens large. Koralwinn voit la beauté dans l’humanité entière, dans l’envol d’un oiseau, dans la caresse du vent, dans un murmure dérobé à une conversation. Elle aime regarder, écouter, sentir, toucher, goûter, et d’ailleurs, ses sens sont bien plus aiguisés que la moyenne ; mais aussi imaginer, rêver, s’enfuir dans des mondes intérieurs. Et ces mondes sont parfois bien plus réels qu’on ne pourrait le croire, comme le prouvent les étranges coïncidences qui jonchent son histoire. La sous-estimer serait une erreur. La croire folle ne serait pas totalement faux, mais penser que ses actions sont dépourvues du moindre sens serait quelque chose qu’elle pourrait vous faire regretter par la suite – mais sans le vouloir elle-même. Mais attention, il ne faut pas confondre les aptitudes de Koralwinn avec la magie ; elle est dépourvue du moindre don en la matière.

Elle a une excellente mémoire. Seulement, elle est incapable de faire la différence entre le rêve et la réalité. Elle n’a même pas envie d’essayer, d’ailleurs ; sa vie est sans doute trop dur pour ça. Elle garde des souvenirs intacts de tout ce qu’elle vit, puis les intègre à son histoire abstraite. Petit à petit, ils sont noyés dans la masse et elle ne peut plus les distinguer comme strictement réels et strictement imaginaires, tant son pouvoir de représentation est fort et plausible.







Hors
Jeu

• Votre âge • 19 ans (en septembre 2012 Mr Red)
• Pseudo • Coralie
• Comment as tu connu le forum ? • En cherchant sur BoosterForum un forum RPG intéressant.
• Fréquence de Présence (plus ou moins) • Alors là... Ça dépend de mes occupations IRL, qui ont tendance à changer rapidement, et de ma connexion internet, qui est inconstante elle aussi.
• Un petit mot pour la route ? • Je n'ai pas encore de camp, alors si vous voulez essayer de m'acheter, n'hésitez à me proposer des gâteaux, les gueux ça crêve souvent la dalle. U_u'


©️ Never-Utopia

__________________
Oublier c'est trahir.


Dernière édition par Koralwinn La Lointaine le Mar 9 Oct - 18:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aubergedes9mondes.boosterforum.com/

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Koralwinn La Lointaine   Mer 16 Sep - 17:36

Et bien, voila une demoiselle très intrigante. Je me demande bien ce que cela va donner.
Cette fiche est parfaite autant en quantité que en qualité c'est donc avec joie que je te valide. Tu va rejoindre le groupe des villageois et tu peux dès à présent jouer. Seul petite formalité que tu devra régler rapidement : la taille de ton avatar qui n'est pas aux normes du forum, c'est à dire 320*200 ou 400*200(si tu le souhaite tu peu passer commande ici). N'oublie pas de faire enregistrer ton avatar ici et tu peux demander un rang spécial par .

Il ne me reste plus que à te souhaiter la Bienvenue & Bon Jeu parmi nous.

__________________



"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Folie Vagabonde

Nombre de messages :
89
Localisation :
Sans aucuns doutes, entre rêves et réalités.

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Subtilement et Dangereusement Folle / SDF...

MessageSujet: Re: Koralwinn La Lointaine   Mer 16 Sep - 17:45

Mon avatar a précisément la taille requise (je l'ai recadré sur Paint, ne disposant pas d'autre logiciel ; j'en sais quelque chose...). Mais il s'affiche en plus petit... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aubergedes9mondes.boosterforum.com/

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Koralwinn La Lointaine   Mer 16 Sep - 17:48

Il faut entre le lien dans la case "Lier un Avatar à partir d'un autre site"

__________________



"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Folie Vagabonde

Nombre de messages :
89
Localisation :
Sans aucuns doutes, entre rêves et réalités.

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Subtilement et Dangereusement Folle / SDF...

MessageSujet: Re: Koralwinn La Lointaine   Mer 16 Sep - 18:16

Après de fort longues (et tout ce qu'il y a de plus passionnantes) péripéties...

Merci !

J'ai été regarder un peu dans le forum d'aide, mais je n'ai rien trouvé à propos de ce problème (j'ai peut être mal cherché, ou pas assez), mais sinon ça serait bien de l'ajouter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aubergedes9mondes.boosterforum.com/

Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous
avatar


Troupe des Carpates | Héritier d'un peuple, Gardien de tous

Nombre de messages :
437
Localisation :
Forêt [En chemin vers Camelot]

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Gardien du Secret / Conteur & Barde

MessageSujet: Re: Koralwinn La Lointaine   Mer 16 Sep - 18:21

C'est précisé dans le règlement.

__________________



"N'écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Folie Vagabonde

Nombre de messages :
89
Localisation :
Sans aucuns doutes, entre rêves et réalités.

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Subtilement et Dangereusement Folle / SDF...

MessageSujet: Re: Koralwinn La Lointaine   Mar 9 Oct - 18:31

Voilàààà c'est tout beau maintenant !

__________________
Oublier c'est trahir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aubergedes9mondes.boosterforum.com/


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Koralwinn La Lointaine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Koralwinn La Lointaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une galaxie pas si lointaine...
» Il était une fois, dans une contrée lointaine... [Endolion]
» Petit coucou d'une contrée lointaine
» Il y a longtemps, très longtemps, dans une galaxie lointaine, Cal' et Aby étaient amoureux.
» Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes :: 
Case Départ
 :: • Présentations • :: Validées
-