AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Alyah ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar




Nombre de messages :
77

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité:

MessageSujet: Alyah ~   Mar 2 Oct - 7:12





de Clayes
Alyah

• LAURENCE LEBOEUF •
• 17 ANS •
• HUMAINE •
• VOYAGEURS •
• CÉLIBATAIRE •
• ARTHUR •


Histoire...




En un instant, tout peut changer. En un instant, un destin peut être révélé, un chemin, découvert, une routine, brisée. En un instant une vie peut être bouleversée. Seulement, pour moi, ce fut lent. Mon futur se dévoila à moi à travers un long processus d’apprentissage. Et je n’en ai pas encore fini avec mes leçons! Le monde est si vaste et mes connaissances sont si sommaires, je doute que je cesserai jamais d’apprendre. Je ne connaîtrai jamais les raisons qui m’ont poussée dans cette voie, mais j’aime croire que c’est exactement la place qui me revient dans cet univers. Sinon, comment expliquer qu’une modeste villageoise comme moi, contente du simple avenir qu’on lui réservait, se retrouve à arpenter le pays en compagnie d’un mage, aussi désagréable soit-il, en tant que son apprentie?

En vérité, c’est probablement la faute de mon frère. Pas Aldric, le plus vieux, mais Sacha, second fils de mes parents et mon aîné que d’un an. C’était mon meilleur ami, et il était plus sage qu’Aldric. Si ce dernier devait hériter de la ferme familiale, des terres de Père et de son bétail, Sacha devait se créer un avenir seul. Comme beaucoup d’autres avant lui et après lui, il choisit de s’intégrer au clergé. Servir Dieu, voilà qui était une bien noble carrière. C’était bien plus respectable que de se faire ivrogne, dans tous les cas, et ça plaisait bien à mes parents de pouvoir dire que leur fils serait prêtre. Ils s’enorgueillissaient à l’idée qu’au moins deux de leurs enfants auraient un bel avenir. Quant à moi… il suffisait de faire bon mariage, mais pour une fille de fermiers, c’était presqu’impossible. Si je finissais avec l’héritier d’une autre ferme, ce serait déjà mieux que ce qu’ils espéraient. Moi, j’étais satisfaite, car que pouvais-je faire d’autre? Je participais déjà à la vie familiale en aidant ma mère avec les tâches quotidiennes et la cuisine, et je travaillais pour mon père en allant déposer les commandes aux petits commerces du village.

Et puis Sacha appris à lire. Il avait sa propre Bible et s’exerçait à lire toute la journée, lorsqu’il n’était pas à l’église avec notre curé. Le soir, il me montrait ses progrès et, avec le temps, je reconnus les différents caractères imprimés sur le papier. Les lettres ne faisaient pas encore de sens, mais c’était bien plus que ce mes parents auraient jamais su. J’avais peut-être onze ans lorsque mon frère m’offrit le seul livre que je n’aie jamais possédé. Il y avait de jolies images et il traitait de magie, bien que je ne le compris que beaucoup plus tard. Lui-même n’y avait vu qu’un recueil d’histoire fantastiques pour une enfant curieuse. Il l’avait obtenu à bon prix d’un marchand ambulant. Il me confia que celui-ci avait été que trop content de s’en débarrasser, l’ayant lui-même obtenu à fort prix. Des brigands, sûrement, avait-il craché avec dédain, probablement dégoûté de s’être fait avoir par des voleurs. Personne n’était à l’abri, l’avait-il averti d’un air sévère avant de le conseiller de ne jamais prendre la route, si possible. L’endroit le plus sûr était la civilisation, affirmait-il avec conviction. Je ne pus m’empêcher de rire, pauvre homme! Moi qui rêvais de voir le monde et de vivre des aventures… ce n’était qu’un rêve d’enfant, bien entendu. Je ne croyais pas réellement en avoir la possibilité, je n’étais que fille de fermier, après tout!

Je n’étais pas inconsciente de ce qui se passait dans le monde, du reste. Ma curiosité me poussait à m’attarder à la seule auberge du village lorsque mon père m’y envoyait pour récolter un paiement ou déposer une commande. Lorsqu’il y avait des voyageurs, j’écoutais leurs histoires avec attention. Je voulais tout savoir des nouvelles, et comme celles-ci arrivaient tardivement dans notre coin de pays, je saisissais toutes les occasions avec avidité. Les triomphes d’Arthur de Camelot et de ses chevaliers me remplissaient de fierté. Nous avions un roi juste et bon, il était un héros. La trahison de sa sœur m’enrageait secrètement. Je ne comprenais pas pourquoi elle avait fait une telle chose et je lui en voulais pour cela. Il m’arrivait même de souhaiter sa mort. Je croyais sincèrement que c’était pour le bien de tous.

Ce ne fut qu’après de longs mois que je compris enfin. Mon livre d’histoires et d’images était bien plus que cela. Il n’avait été que mots décousus, puis phrases avant d’enfin devenir un texte compréhensible. Fragmenté, ce n’étaient en effet que de belles histoires, mais dans son ensemble, c’était un guide de magie pour débutant. Il expliquait les origines de la magie et ses différentes formes. Il racontait l’histoire de grands enchanteurs du passé et surtout, il parlait de sorts mineurs que tout apprenti se devait de maîtriser. À quatorze ans, je pouvais créer une faible flamme pour éclairer mon chemin, modifier le cours d’un filet d’eau, faire vibrer le vent dans les feuilles d’un arbre, refermer une coupure légère. Rien d’extraordinaire, je n’allais pas changer le monde ainsi. Cependant, je compris que j’avais le potentiel de le faire si seulement j’avais quelqu’un pour m’enseigner. Je me mis à rêver de la cour du roi Arthur et de son ami et conseiller, Merlin. Célèbre pour ses exploits magiques, je voulais apprendre du meilleur. Toutefois, je restais réaliste. Je ne savais même pas dans quelle direction était Camelot et il était hors de question que je m’aventure seule hors du village. Je ne pouvais me défendre contre les bandits et les diverses créatures que recelaient les forêts et montagnes. J’en avais appris un peu plus à leur sujet dans ce livre qui ne me quittait plus. C’était mon secret bien gardé, même Sacha n’en savait rien… et encore moins des idées qui commençaient à naître dans ma tête.

J’étais extrêmement fascinée par les créatures de Sidh, les elfes, les Fomoires, les Selkies. Tout ce qui n’était pas humain, bref. Beaucoup parlaient en mal d’eux, mais je ne voyais qu’une autre source de connaissances. J’avais conscience de notre mortalité et ces êtres vivaient tellement plus longtemps que nous, pauvres humains. Je pouvais certainement apprendre d’eux, et apprendre leurs formes de magie. C’était cela en particulier qui m’intéressait. Il existait des formes alternatives de magie, telle que celle que les Fomoires avaient développée. Une magie puissante, destructrice, différente. Rassemblées, mes connaissances limitées commençaient à faire une image, une toile plus grande que ce que la majorité pouvait imaginer. Les possibilités étaient immenses et je pouvais peut-être aider Arthur dans sa guerre avec Morgane. Combattre le feu avec le feu, la magie avec la magie, c’était simple comme idée au départ. Cependant, Morgane était puissante et je m’étais mis dans la tête qu’il fallait une forme de magie différente afin de l’éliminer, car celle qu’elle maîtrisait serait trop facile à prédire. Une magie telle que celle de Fomoires, voilà quelque chose qui avait du potentiel à mes yeux!

Ce n’était qu’une idée vague, mais celle-ci commençait à hanter mes nuits. Mon livre était maintenant plein d’annotations. Mon écriture était encore maladroite, mais Sacha avait déclaré que puisque je savais lire, aussi bien m’apprendre à tracer ces lettres que je connaissais parfaitement de vue. Il dit que ça pouvait toujours me servir et je répondais en riant que je ne pourrais écrire à personne sauf lui puisque personne d’autre ne savait lire dans notre famille! Et puisque je resterais au village, à quoi bon? Je m’exerçais avec lui, toutefois, pour la simple raison que mon esprit avait besoin d’être occupé, assoiffé de connaissances maintenant qu’il y avait goûté.

D’ailleurs, l’idée de me trouver un mentor ne me quittait pas non plus. J’ignorais seulement comment orienter ma recherche. Ce n’était pas simple de trouver un enchanteur, encore moins quelqu’un prêt à prendre une apprentie à son service. On n’en trouve pas dans tous les villages et je n’allais pas cogner à toutes les portes afin de demander que l’on m’enseigne la magie. C’est pourquoi, lorsqu’un guérisseur vint à Clayes, je ne manquai pas ma chance et j’insistai pour avoir une entrevue avec lui. Qui sait quand un autre mage allait faire son apparition dans ce coin reculé?

Il s’appelait Finn. Il devait avoir une dizaine d’années de plus que moi, plus ou moins. Il voyageait de village en village pour gagner sa vie en offrant ses services de guérisseur. Si la plupart de ses traitements consistaient en plantes et breuvages, il utilisait également la magie pour soigner des blessures et maladies plus graves. Cheveux foncés, son regard était sombre et sévère, mais je n’allais pas m’arrêter à son allure peu chaleureuse. Une seule auberge, il était donc facile de savoir où il séjournerait. Il aurait pu rester avec le clergé à l’église, mais Sacha m’assura que le voyageur n’avait pas voulu de l’hospitalité de Dieu. J’allais donc le trouver à sa table le deuxième soir de son arrivée. Il parlait encore avec une femme qui était venue lui demander de passer la voir dès que possible. Son mari s’était blessé dans les champs et elle ne savait que faire pour soulager sa douleur. Ce n’était rien de grave, une entorse, mais celle-ci était enflée et bleutée. Il lui offrit des conseils et un mélange d’herbes pour la nuit et promis de passer au matin. J’attendis qu’elle l’ait remercié et soit sortie avant de m’approcher. Je m’assis directement devant lui sans attendre d’invitation et, déterminée, je déclarai mes intentions sans détour.

- Je veux être votre apprentie. Apprenez-moi à utiliser la magie.

Pas de supplication. J’avais exposé mon désir et il allait y répondre ou non. Il me regarda d’abord avec surprise, puis éclata de rire. Je rougis de colère. Il ne me prenait visiblement pas au sérieux.

- Vraiment, petite? Tu n’as probablement pas ce qu’il faut de toute façon, tu n’es qu’une enfant! Retourne chez tes parents, il se fait tard!

J’avais quinze ans, presque seize, je n’aimais pas être considérée comme une enfant. Après tout, mes parents prenaient des dispositions pour me marier dès que possible. Une fois que ce serait fait, je n’aurais probablement plus aucune possibilité de devenir ce que je devais être, enchanteresse. Il était mon seul espoir. C’était probablement à cause de ma colère que les choses tournèrent ainsi, mais c’est grâce à cela qu’il accepta ma requête, un peu à contre cœur.

- J’en sais plus que vous ne le croyez, mais moins que je le voudrais. Regardez!!

Et dans ma main, je fis apparaître une flamme. Rien d’impressionnant, c’était la même flamme que j’utilisais pour voir lorsqu’il faisait noir ou pour allumer des brindilles pour le feu de cuisine. Cependant, la flamme grandit rapidement et enveloppa bientôt ma main entièrement. La chaleur augmentait et mes yeux s’agrandirent en panique. Ce n’était pas ce que j’avais prévu, ce n’était pas ainsi que cela devait arriver!! Je poussais un gémissement de douleur tandis que la peau commençait à brûler, incapable de contrôler ma magie. Soudain, un jet d’eau continu jaillit devant moi, m’aspergeant complètement et éteignant du coup ma main en feu. Levant les yeux, surprise et soulagée, je vis le regard sévère de Finn et un doigt pointé sur moi tandis qu’il interrompait son sort.

- Quel est ton nom, petite, et où as-tu appris à faire ça? Aussi, passe-moi ta main, je vais réparer les dégâts…

Ma main à vif sembla s’enflammer à nouveau à son contact, puis vint une douce fraîcheur. Une aura blanche entourait ma peau rougie et lentement, régénérait celle-ci. Bientôt, plus une trace de mon sort manqué n’apparaissait. C’était comme si rien n’était arrivé.

- Merci… je suis Alyah et voici ce qui m’a servi de professeur...

Je sortis mon livre et regardait le guérisseur avec attention. Il parut surpris tout en feuilletant le livre, mais hocha de la tête, comme si tout cela était parfaitement sensé. L’était-ce? À mes yeux, tout n’était que fragments. Et Finn n’était que la prochaine étape de mon plan.

- Un livre, c’est bien, mais j’ai besoin que quelqu’un m’enseigne le reste.

Il acquiesça d’un signe avec lenteur. Il paraissait réfléchir, mais je n’aurais su dire ce qu’il pensait réellement. Il resta silencieux si longtemps que je cru qu’il tentait de trouver une façon diplomatique de me renvoyer. Le feu dans l’âtre de la salle commune de l’auberge commençait à faiblir, réduisant la lumière, et une servante vint le raviver. Elle nous proposer à boire et à manger, mais nous refusâmes poliment. Il continuait de me regarder d’un air songeur et je continuais de le fixer avec détermination. Il me semblait que nous passâmes des heures ainsi, mais ce fut en réalité que des minutes. De longues minutes. Lorsqu’il reprit enfin la parole, ce fut pour m’exposer ses conditions.

- Tu feras tout ce que je te dirai, je m’attends à une obéissance sans faille. Jamais tu n’utiliseras ta magie si ce n’est pour aider autrui, et jamais sans ma permission tant que tu seras mon élève. Tu ne toucheras pas aux patients, mais tu observeras avec attention tout ce que je fais. Tu apprendras l’art de guérir si tu dois venir avec moi, aussi bien te rendre utile. Tu ne me parleras pas si je ne t’adresse pas la parole en premier. Le matin, tu te réveilleras en même temps que moi pour éviter de me retarder. Reviens me voir dans trois jours. Nous partirons à l’aube. Et n’oublies jamais que je fais cela uniquement parce que te laisser pratiquer librement la magie comme tu le fais serait condamner le monde à une destruction certaine. Tu es un danger pour tous ceux autour de toi et pour toi-même. Je t’apprendrai à contrôler la magie, c’est tout. Pour le reste, tu pourras te trouver un autre mentor. Mon nom est Finn.

Sur ce, il se leva et quitta la pièce sans regarder en arrière. Je le suivis du regard, un sourire triomphant sur les lèvres. Malgré sa tirade, je n’étais pas intimidée. J’avais atteint mon but et je me fichais du reste. Qu’il ne veuille plus m’enseigner après un temps ne m’inquiétais guère. Peut-être que d’ici-là aurai-je déjà trouvé quelqu’un d’autre. La seule chose qui comptait était que j’avais réussi et que je partais dans trois jours…

Mon destin est toujours en train d’être façonné. Chaque pas que je fais me rapproche de mon but et chaque jour m’apporte des ressources inestimables. Finn est un excellent précepteur malgré ses lacunes en relations sociales, et il sait parfaitement ce qu’il fait. Cela fait un peu plus d’un an que nous voyageons ensemble et j’ai tant appris à ses côtés, mais il me reste encore beaucoup de chemin à faire. Il est toujours aussi froid et direct, mais j’aime bien ce côté chez lui. Il est un peu comme moi, pas de détours, pas de mensonges. Je ne sais pas toujours ce qu’il pense, mais je sais qu’il a un bon cœur, au fond.

Un jour, je ferai briller le soleil en pleine nuit et ce jour-là, je saurai que j’aurai réussi.




Apparence et Caractère



Finn : « Elle est si distraite, je ne comprends pas comme une fille comme elle peut avoir une affinité pour la magie… Elle ne retient rien de ce que je lui enseigne, il faut toujours lui répéter plusieurs fois. Si seulement elle s’appliquait réellement, elle pourrait tellement faire de progrès! Elle part souvent dans rêves éveillés au milieu d’une leçon, ou alors elle change de sujet brusquement. Parfois, je me demande si elle ne le fait que pour m’agacer. Elle a beau être une adulte, elle se comporte souvent comme une enfant, avec ses caprices et ses idées farfelues. Ce doit être ce corps et visage de jeune adolescente, elle semble plus jeune qu’elle ne l’est réellement. Et puis, je devine qu’elle a été trop choyée par sa famille, trop indulgente envers leur benjamine. J’aimerais la discipliner un peu plus, mais peut-être que je m’y prends mal? Que vais-je faire d’elle?»

Aubergiste : « La petite Alyah… elle a toujours été un élément curieux dans le village. Elle s’attire facilement la sympathie avec ses sourires et son joli minois. Elle a tout d’une enfant innocente, de son attitude parfois puérile à sa voix chantante. Je connais son père depuis longtemps et nous faisons de bonnes affaires. Je l’autorisais donc à rester écouter différentes histoires lorsque mes clients le voulaient bien, je ne voyais rien de mal à nourrir l’imaginaire d’une petite fille. Après tout, bien vite, elle devrait grandir et apprendre que la réalité n’est rien de magique pour la majorité d’entre nous. Mais ce que je prenais pour une passe devint sérieux lorsqu’elle est partie avec ce guérisseur à l’air un peu louche. Plus vieux et plus fort, je me demande à quoi ont pensé ses parents de la laisser partir avec un tel homme… Elle est frêle et jolie, dans ses robes colorées. Mais son insouciance et sa confiance aveugle en tous me laissent inquiet. J’ai fini par m’attacher, quoi! Je n’ai pas d’enfants et elle est un peu comme ma fille, après tout. Je ne peux qu’espérer que la vie ne sera pas trop brutale avec elle. »

Aldric : « Aly ressemble à Mère physiquement, mais en plus jeune. La peau pâle malgré les heures passées au soleil, elle est presqu’aussi grande qu’elle, déjà… De dos, il est facile de les confondre tant leur silhouette est semblable et elles ont les mêmes yeux d’un bleu acier aussi froid qu’une lame. Pourtant, ma petite soeur est aussi chaleureuse que le feu de sa chevelure. Elle adore tout ce qui est de couleur vive et elle aime les histoires et les jeux, et elle semble ne rien prendre au sérieux. Il n’y faut pas mal juger, c’est une bonne fille, travaillante lorsqu’il le faut. Elle ne se fait jamais répéter deux fois lorsque Père ou Mère ont besoin d’un coup de main, même si elle peut parfois être distraite au cours d’une tâche. Par exemple, lorsqu’elle fait des commissions pour Père, elle peut s’égarer à l’auberge pendant des heures s’il y a des visiteurs ou des conteurs. Autant peut-il être difficile de lui faire changer d’idée lorsqu’elle a quelque chose en tête, autant il est presqu’impossible de retenir son attention bien longtemps. Mes parents avaient l’habitude de lui offrir des pommes fraîches, bien sucrées, lorsqu’elle s’appliquait bien. Il fallait juste un peu de patience et savoir comment l’amadouer… un peu comme une animal sauvage, hahaha!

… J’espère que son apprentissage avec ce guérisseur se passe bien. Elle est partie si vite, mais je voyais bien l’éclat dans ses yeux et ce sourire éclatant qui caractérisent cette excitation lorsqu’elle est décidée. Ce n’était pas un projet dont on pouvait la distraire facilement. Je ne sais pas si je fais confiance à Finn, mais Sacha nous apporte régulièrement de ses nouvelles, alors je ne m’en fais pas trop… Elle reste ma petite sœur, toute grandie est-elle à présent. »

Sacha : « Tout le monde considère Alyah comme une enfant distraite, naïve et un peu innocente. Son allure n’aide pas sa cause, je n’en suis que trop conscient. À son âge, elle devrait déjà avoir des courbes féminines prononcées, des hanches rondes, un visage affiné, mais pas elle. De plus, elle est assez grande, allongeant encore sa silhouette. Les changements de son corps d’enfant vers celui d’une adulte sont lents, mais Mère était comme elle, paraît-il. Il ne faut pas se fier qu’aux apparences, toutefois. Aly et moi sommes plus proches et elle me faisait part de toutes ses pensées. Bien qu’elle ait toujours été directe, il lui arrive d’éviter certains sujets avec les autres parce qu’elle sait qu’ils seraient mal à l’aise. Elle est si consciente des gens autour d’elle… Avec moi, c’est différent : aucun tabou. Son esprit est vif et c’est la raison pour laquelle j’ai partagé mon éducation avec elle. Quel dommage qu’elle n’ait pas été un homme, elle aurait eu un brillant avenir devant elle… Enfin, maintenant qu’elle s’est trouvé un précepteur privé, peut-être que les choses changeront pour le mieux.

J’ai toujours connu sa passion pour les légendes et le fantastique. Elle était fascinée par les créatures non-humaines que certains qualifient de monstres. Je ne la décourageais pas, je ne la jugeais pas pour ses idées non conventionnelles, mais je crains pour son âme. Son esprit curieux risque de l’emporter sur des voies risquées. Je sais qu’elle n’a que de bonnes intentions et qu’elle ne désire qu’aider notre pays à trouver la paix si souvent promise… Et si elle se perdait? Elle ne réfléchit pas toujours avant d’agir et ce serait typique d’elle de se mettre dans le pétrin. Tant qu’elle était au village, je pouvais veiller sur elle… Je ne peux que prier pour elle et espérer que Finn soit digne de notre confiance et la considère comme sa propre sœur. »




Exemple de Jeu


(HJ: Pas tant un RP, plus une mise en situation des deux persos, question de fixer un peu la relation entre eux ^^)

Elle fredonnait tout en marchant avec entrain, devançant Finn de quelques pas. Le soleil était à peine levé et la fraîcheur de la nuit semblait vouloir s’attarder encore un peu. Elle n’avait pas froid, cependant, malgré l’absence de veste. Dans une robe crème et orange, elle avait l’air si vibrant dans le gris matinal. Elle s’arrêta après un moment et se retournant vers son mentor. L’air sévère, elle fit mine de le réprimander.

- Finn, ce que vous pouvez être lent! À votre rythme, nous n’arriverons jamais au prochain village avant que le soleil ait atteint le plus haut point dans le ciel, vous savez!!

Elle avait pris le ton qu’il employait si souvent lorsqu’elle se montrait trop distraite durant ses leçons. Il soupirait, exaspéré, se demandant à voix haute ce qu’il pourrait bien faire d’elle. Elle savait bien comment l’agacer, et parfois elle s’amusait à tester les limites de sa patience. Souvent, toutefois, ce n’était pas volontaire. Elle se mettait à rêver aux différentes possibilités qui s’offraient à elle maintenant qu’elle était libre…

Elle ignora le regard ennuyé de Finn qui haussait des épaules. Il n’était pas de ceux qui aimaient se lever trop tôt, mais il le devait pour voyager plus rapidement. Alyah était habituée de se lever avec le soleil et il avait dû s’habituer à son énergie débordante alors que ça lui prenait un bon repas chaud avant de se sentir réellement éveillé. Ce matin, ils avaient réchauffé le reste de gruau aux légumes de la veille. Elle l’ignorait, mais depuis qu’elle l’aidait à cuisiner, la diversité et la qualité de ce qu’ils mangeaient avait augmenté d’un cran. Après tout, elle avait bien aimé aider sa mère à nourrir trois hommes. Préparer de bons repas qui les tiendraient debout toute la journée dans les champs était vital. Elle avait appris avec le temps ce qu’il préférait et s’assurait d’au moins satisfaire son estomac puisqu’elle ne faisait pas aussi bien en magie. Enfin, c’était relatif, elle apprenait vite une fois qu’elle avait compris. Et pour comprendre, il fallait écouter, mais ses leçons étaient si ennuyantes! Elle détestait lorsqu’il se mettait à parler de concepts qu’elle ne saisissait pas bien et au lieu de demander des explications, elle laissait ses pensées dériver malgré elle. Ce n’était pas qu’elle ne voulait pas s’appliquer, c’était simplement difficile et il ne rendait pas les choses plus évidentes.

Là où elle faisait le plus de progrès était dans en matière de soins. Après tout, elle était en contact jour après jour avec des malades et regardait Finn faire avec minutie. Étrangement, la plupart du temps, il arrivait à retenir son attention lorsqu’il était avec des clients. Peut-être était-ce parce qu’elle était visuelle et qu’elle apprenait mieux ainsi.

- Ne t’inquiète pas, tant que nous y sommes avant le coucher du soleil… grommela le guérisseur.

Il bailla, puis accéléra tout de même le pas en voyant qu’elle se remettait à gambader et chantonner des chansons de campagne. Il ne fallait pas la perdre de vue, elle serait bien capable de faire un détour que pour saluer un cheval sauvage ou cueillir des fleurs…








Hors
Jeu

• 22 ans •
• Alyah (original, hein? ^^) •
• Gil-Galad (encore lui... Razz) •
• Tous les 2 jours, au plus. •
• Hope •


©️ Never-Utopia


Dernière édition par Alyah de Clayes le Mar 9 Oct - 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Risque d'Hydrocution...
avatar


Risque d'Hydrocution...

Nombre de messages :
618

Carnet de Route
Nature: Hybride
Relations:
Fonction/Activité: Enchanteresse au service de Morgane... Bon petit traître quoi

MessageSujet: Re: Alyah ~   Jeu 4 Oct - 16:30

Bonne chance pour ta fiche Alyah ! Very Happy

(hâte de voix comment tu vas développer tout ça héhé ^^)

__________________

FicheLiensRps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendes.moninter.net

avatar




Nombre de messages :
207
Localisation :
dans son château...

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: enchanteresse/chef des traîtres :D

MessageSujet: Re: Alyah ~   Jeu 4 Oct - 18:24

Bon courage pour ta fiche mouton

PS t'es sûre de préférer le camp d'Arthur? Le camp des perdants n'a rien de vraiment intéressant siffle

__________________


I will have my vengeance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Délégation Elfique - Imprévisible Incarnation de la Magie Chaotique et Vagabonde

Nombre de messages :
403
Localisation :
Là où le Roi a besoin de mes services... Probablement...

Carnet de Route
Nature: Elfe
Relations:
Fonction/Activité: Magicien au service du Roi Llandon

MessageSujet: Re: Alyah ~   Jeu 4 Oct - 19:55

Haaaaan j'avais oublié qu'on pouvait dire bienvenue ici *^*

Alors rebienvenue ma choutte, j'suis sûr que ça va être supeeeeer ♥

__________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Nombre de messages :
77

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité:

MessageSujet: Re: Alyah ~   Ven 5 Oct - 17:26

Merci à tous, c'est gentil ^^

J'espère ne pas trop vous faire attendre Smile

EDIT: Morgane, rien n'est permanent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Risque d'Hydrocution...
avatar


Risque d'Hydrocution...

Nombre de messages :
618

Carnet de Route
Nature: Hybride
Relations:
Fonction/Activité: Enchanteresse au service de Morgane... Bon petit traître quoi

MessageSujet: Re: Alyah ~   Ven 5 Oct - 18:21

Y a pas de problème Alyah prends ton temps Very Happy

__________________

FicheLiensRps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendes.moninter.net

avatar


Dame de Cœur Imperméabilisée

Nombre de messages :
156

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Enchanteresse

MessageSujet: Re: Alyah ~   Lun 8 Oct - 9:28

Hâte de voir ta fiche cheers
Camp Morgane, Camp Arthur, ... c'est d'un banal. Camp Viviane, c'est neuf, frais, jeune.. Sortie est par la

__________________
~ Qui cherche l'infini n'a qu'à fermer les yeux ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Nombre de messages :
77

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité:

MessageSujet: Re: Alyah ~   Mar 9 Oct - 20:38

Voilà, voilà! Merci de votre patience, j'espère que c'est à la hauteur de vos attentes <3

EDIT: Vivi, ça peut s'arranger, si tu me prends comme apprentie éventuellement (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Dame de Cœur Imperméabilisée

Nombre de messages :
156

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Enchanteresse

MessageSujet: Re: Alyah ~   Mar 9 Oct - 21:40

mdr on verra ça Mr Red
Bravo pour avoir fini ta fiche en tout cas cheers

__________________
~ Qui cherche l'infini n'a qu'à fermer les yeux ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Folie Vagabonde

Nombre de messages :
89
Localisation :
Sans aucuns doutes, entre rêves et réalités.

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: Subtilement et Dangereusement Folle / SDF...

MessageSujet: Re: Alyah ~   Mar 9 Oct - 22:04

Bienvenuuuuu au fait ! Tu es presque une gueuse comme moi dis !

__________________
Oublier c'est trahir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aubergedes9mondes.boosterforum.com/

avatar


Délégation Elfique - Imprévisible Incarnation de la Magie Chaotique et Vagabonde

Nombre de messages :
403
Localisation :
Là où le Roi a besoin de mes services... Probablement...

Carnet de Route
Nature: Elfe
Relations:
Fonction/Activité: Magicien au service du Roi Llandon

MessageSujet: Re: Alyah ~   Mar 9 Oct - 22:44

Haaaaaan c'est vrai je devais te donner un avsi j'ai oublié !

Super fiche, très bel exemple de jeu et tout ♥

__________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Risque d'Hydrocution...
avatar


Risque d'Hydrocution...

Nombre de messages :
618

Carnet de Route
Nature: Hybride
Relations:
Fonction/Activité: Enchanteresse au service de Morgane... Bon petit traître quoi

MessageSujet: Re: Alyah ~   Mar 9 Oct - 23:19

C'est un plaisir d'avoir lu ta fiche Alyah Very Happy (la preuve, il est 1 h du matin, mon intention était à la base de juste lire quelques lignes et j'ai tout lu d'une traite ^^)
Le personnage est développé d'une manière intéressante et j'aime beaucoup la manière dont tu l'a fait appréhendé la magie. Tu ne l'a pas rendue surpuissante mais intelligente, consciente, et surtout prête à apprendre pour le bien des autres. Qui plus est, mais là on en avait déjà parlé par mp, le fait d'aller dans la direction de la magie des fomoires ça m'intrigue ^^
J'ai vraiment envie de voir ce que va devenir ton personnage, il est très très intéressant dans les grandes lignes alors en RP Mrgreen
Bref, j'arrête d'épiloguer ><

Encore bravo pour ta fiche qui était un régal à lire, et voici ta validation officiellement officielle :



Le Premier Chapitre


Félicitations, ta fiche est Validée !
Ton personnage est maintenant libre de poser ses bagages dans notre Royaume.

our t'aider dans ton jeu, les sections "Demandes de Liens" et "Demandes de Rps" sont à ta disposition. N'hésites pas non plus à aller fouiller de côté des "Aides" qui t'indiqueront quelques détails bien pratiques pour tes rps (comme la monnaie utilisée, la mode vestimentaire, la carte du royaume). Tu as aussi la possibilité de demander un rang particulier dans ce sujet.

eci étant dis, tu peux dès à présent poster où tu le souhaites dans le forum. Tu découvriras des petits secrets ici et là, libre à toi de t'en servir ou non.

our ce qui est des intrigues (les secondaires comme la principale), tu es là encore libre de les utiliser dans ton histoire ou d'y être tout à fait étranger. N'hésite pas à aller regarder les descriptions des Intrigues Secondaires qui pourraient t'inspirer, ou auxquelles tu pourrais vouloir participer.

la moindre question (sur la jouabilité, le contexte, n'importe quoi), n'hésite pas à envoyer un MP à l'une de nous deux (ou les deux ^^).

on jeu parmi nous et n'hésites pas à commencer à RP, tu trouveras toujours des partenaires dans le coin !


__________________

FicheLiensRps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendes.moninter.net


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alyah ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alyah ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes :: 
Case Départ
 :: • Présentations • :: Validées
-