AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Le village de Stergning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar




Nombre de messages :
28

Carnet de Route
Nature: Humain
Relations:
Fonction/Activité: commerçant royal.

MessageSujet: Le village de Stergning   Jeu 11 Oct - 21:54

Elrad arriva enfin au village de Stergning. Cela faisait trois jours qu'il chevauchait, il avait traversé la moitier du Logresse et arrivait presque aux frontières des royaumes saxon d'Hemgest et de son frère Horsa.
C'est avec son chevale à bout de force qu'il s'arrêta enfin à l'auberge du hameau. Personne à part lui. Une mauvaise soupe chauffait dans un chaudron au creux d'une petite cheminée. Et une grasse matronne qui sortit des cuisines dès son arrivée.
"_Qui dort dîne! Même pas un "bonsoir monseigneur" pour l'acceuillir.
_Oui madame, je compte bien prendre une chambre, votre meilleur s'il vous plaie... Elrad laissa tomber une bourse d'argent sur sa table devant la tennansière. Celle-si la prie et partie en cuisine.
_Ce soir c'est Soupe et Lapin braisé. Du vin?
_Il vient de Gaule ?
_Parce que vous croyez que j'ai les moyens de me payer mieux?
_Bon ça ira..."

Le lapin ne devait pas être frais. la nuit fut horrible, entre les aigreurs d'estomac et relant de mauvais goût Elrad n'arrivait pas à dormir.
A la fentre de sa chambre, il se frachaissait un peu à l'aire humide de la nuit brumeuse. IL avait retirrait son haubert et débouclé sa ceinture.
Son maitre, la baron Naral, lui avait parlé des morts qui marches. Et Guerdoueck l'intendant de son maitre lui avait signalé une nouvelle attaque dans ce village.
La famille Naral y achetait pas mal de tanneau en provenance de gaulle. Aussi les intérêts de la famille étaient-ils en jeu.

D'abord Elrad crue que son indigestion lui jouait un mauvais tour, mais après quelque instants d'insistance il compris bien qu'il voyait quelqu'un marcher dans la nuit.
éclairé par la lumière lunaire. Cette personne titubait lourdement. Sa démarche lente laissa à Elrad le temps d'apercevoir qu'elle avait un bras tordus.
Pris de curieusité et peu être est ce de la compassion? Il appela dans la nuit de marcheur ivre.
"_Hé, vous là ça vas ? Besoin d'aide?" La voie du chevalier résonna dans la nuit sans avoir de réponse.
Si ce n'est que la silhouette titubante changea sa direction pour se diriger vers l'auberge.
La personne se rapprochant peu à peu, la lumière de la lune éclairant toujours aussi fort, Elrad fut horrifier de s'appercevoir que l'homme avait sa cage torrassique complètement ouverte.
Passer le choc qui le paralisa, Elrad comprit qu'il était en face d'un mort vivant... Il se précipita sur son équipement, enfila son haubert rapidement malgrès le fadidieux lassage de sa cotte de maille.
Quant il boucla enfin le foureau de son épée à sa ceinture, le mort vivant était presque à la porte mais de la brume d'autres ombres apparaissaient peu à peu.
Elrad pensait qu'un cimetière entier c'était réveillé! Les ordres de son maitre étaient claires il ne devait pas prendre de risque. Juste une prise de renseignement...
Mais là Elrad ne voyait pas vraiment comment éviter le combat. Il descendit en bas, on essayait déjà de forcer la porte d'entrée de l'auberge!
Le bruit réveilla la grosse matronne qui arriva dans la salle à manger et vit le chevalier en armes et armures.
"_Madame on ne doit pas rester ici, vous avez une autre sortit?
_Eu... Oui, à la réserve mais elle donne aussi sur la facade de devant...
_C'est déjà ça allons-y!"

Ouvrant la porte doucement Elrad vit les marcheurs morts s'entasser devant la porte principale fermée. Mais la vison horrible des cadavres déhambulants fit hurler la patronne qui ne s'attendait à une telle horreure...
Un à un, les morts se tournèrent vers les deux fuyards. La fuite était désordonnée mais Elrad essaya de contourner les monstres pour rejoindre son chevale. La femme qui l'accompagnait trébucha au moment le plus critique !
Les morts furent sur elle en un rien de temps. Elrad ne put prendre le risque de les affronter...

En selle Elrad partit au galop dans la nuit quant il tomba sur un mort isolé. Il tenta alors sa chance. Chargeant le cadavre en putréfaction, il lui donna un coup de taille qui en aurai tuer plus d'un! Le corps décharné tomba à la renverse sous la puissance du choc
Elrad stoppa son chevale encore nerveux pour voir si le mort vivait encore? Et doucement le corps se releva...
Elrad n'attendit pas et chargea de nouveau! Se panchant plus en avant il coupa d'un seul coup les jambes du zombi! Celui-ci s'effondra encore sur lui même et ne se releva pas. Cependant Elrad le voyait encore boucher et se trainer au sol avec ses bras.
Prudament et toujours en selle il s'apporcha du morceau de cadavre mouvant restant hors de porter immédiate de la lenteur du mort vivant il vit se dernier levait la tête vers lui et souffler fortement! Le son d'une voix terrifiante et l'odeur pestinentiel fit cabrer le cheval et Désarsonna le chavalier!
Elrad courus à pied la terreur le pris innexplicablement au ventre! Il fuyait cette morte invincible a travers la brume blanche. Il avait peur de ce qu'il y avait derrière lui, mais aussi peur de ce qu'il pourrait croiser dans ce brouillard épais quant il tomba à terre, son pied pris dans un trou.
Mais autour de lui des disaines de trous. Des croix misent à terre, des pierres tombales brisées... Et au milieu, un phaon égorgeait par une morsure brutale...
Toutes les tombent étaient ouvertes... Elrad se calma légèrement. Il avait l'étranche pressentiment d'être au porte de l'enfer et pourtant avec l'assurance d'être à l'endroit le plus sûr au monde. Drôle de mélange de sensations...
Elrad attendit là l'épée à la mian, jusqu'au lever du jour. Aucun mort ne revint retrouver sa paix en terre. la brume se dégeaga et Elrad vit le village un peu plus loin.
En y revenant il croisa l'auberge dévastée, la nourriture était restée intacte.
Des villageois étaient dehors en train de rassembler leur affaires. Tous partez. Terrifier par la nuit qui venait de passer. Les témoignages reccueillis relatèrent que les morts traversèrent le village. Les villageois se seraient tellement terrés chez eux que les marcheurs les aurais ignorés.
Elrad tenta de suivre les traces mais celle-ci se dissipèrent à quelque lieux de là avec un grand amas de morceau de cadavre à terre. Elrad les brûlat...

__________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le village de Stergning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village d'âme.
» Montegrande, un village d'aveugles
» DEPART POUR UNE NOCE DE VILLAGE / DEMARNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes :: 
A l'écart des Hommes
 :: ~ Les plaines ~
-